Il y a trois ans et demi, la série télévisée “Serviteur du peuple” dans laquelle Volodymyr Zelensky a commencé à passer à la télévision ukrainienne. Pour un pays où l’argent et les puissants oligarques ont longtemps dominé la politique, le concept était séduisant : un enseignant (joué par M. Zelensky) devient accidentellement président et se joue des bassesses des politiciens et hommes d’affaires véreux.

Une campagne réelle, après un essai télévisuel

Il ne s’agit pas d’une fiction, mais de la réalité. Mr Zelenksy a décidé de se présenter aux élections ukrainiennes, malgré une absence de formation politique. En effet, la seule expérience que ce comédien a de la politique repose sur son rôle joué dans une série ukrainienne. La question se pose alors de savoir si ce candidat est crédible pour diriger un pays meurtri par la guerre, et en pleine reconstruction? Au cours des dernières semaines, après des performances désastreuses lors de séances d’information à huis clos avec des diplomates, il a fait appel à des conseillers  crédibles pour tenter de rassurer les gens en leur disant que, même s’il peut paraître mal informé, il sera entouré de gens intelligents et recevra les meilleurs conseils.

Toute la campagne électorale de M. Zelenksy a été basée sur le fait d’être différent et de défier les conventions. Il n’y a donc pas eu de rassemblements officiels ou de discours politiques, et il y a eu beaucoup de vidéos joyeuses sur les médias sociaux.

Cet homme de 41 ans a fait de l’ignorance une vertu et admet ouvertement qu’il n’a aucune opinion politique forte. Bien sur il est préoccupé par les fusillades dans l’est de l’Ukraine, par l’émigration mais n’a pas d’idées immédiates sur la manière d’arrêter la fuite des cerveaux. Cet homme est un acteur de profession, donc tout pourrait bien sûr être faux, mais tout comme à la télévision, c’est un type sympathique et amusant. C’est sur cette vague de le candidat a surfé tout au long de sa “campagne”.

Des liens douteux

Un des point faible de M. Zelensky, repose sur ses liens commerciaux avec l’oligarque ukrainien Igor Kolomoisky, le plus controversé. Les liens sont là pour que tout le monde puisse les voir. Toutes les émissions de télévision de l’humoriste sont sur l’une des chaînes de télévision les plus populaires de l’Ukraine 1+1 dont M. Kolomoisky est le propriétaire.Il doit le gérer à distance depuis l’exil qu’il s’est imposé car il y a de nombreuses enquêtes en Ukraine sur ses relations commerciales. Et il ne fait aucun doute que 1+1 a donné son plein appui à l’humoriste. Quatre jours avant le vote, la dernière série de “Serviteur du Peuple” a été créée et, la veille du scrutin, une soirée complète a été consacrée au catalogue de M. Zelensky. Pourant le candidat soutient qu’il n’est pas une marionnette de M. Kolomoisky.

Un premier tour réussi

Le premier tour des élections a eu lieu hier, dimanche 31 mars, et Volodymyr Zelenski devance de presque dix points le président actuel, Petro Porochenko.

Pour l’instant, M. Zelensky doit se concentrer sur le deuxième tour dans trois semaines. Son adversaire probable, le président actuel, a un réseau plus établi sur le terrain et le soutien des administrateurs à travers le pays. La victoire de l’humoriste n’est en aucun cas une certitude.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here