La cours des comptes à suggérer dans un de ces rapports, au début de l’année 2018, de fermer à terme une officine sur deux. En effet, elle met en avant la trop grande présence d’officine sur le territoire, allant jusqu’à deux fois trop dans certaines régions.

L’interrogation vient sur la répartition géographique que prendrait ces fermetures car dans les métropoles, il est probable qu’il y est une surreprésentation des officines et pharmacies au regard des besoins réels de nos concitoyens. Mais pour ce qui est du monde rural qui dépend parfois d’une pharmacie couvrant un rayon de 30km, là ça devient compliqué et surtout totalement inadapté.

En parallèle de cette suggestion, la vente de médicament prend un autre tournant dans la société numérique d’aujourd’hui. Il est aujourd’hui possible d’acheter en ligne un certain nombre de médicaments.

Acheter des médicaments en ligne, légal ou pas ?

L’achat de médicament en ligne est une pratique répandue mais très encadrée. En effet, la vente en ligne de médicament est possible depuis le 2 janvier 2013 en France encadrée par le code de la santé publique (articles L.5121-5, L.5125-33 et suivants, et les articles R.5125-70 et suivants) et les arrêtés du 28 novembre 2016 relatifs aux bonnes pratiques de dispensation des médicaments et aux règles techniques applicables aux sites internet de commerce électronique de médicaments. Deux points essentiels de ces articles et arrêtés sont à mettre en exergue, d’une part, la vente sur internet par les pharmaciens établis en France et titulaires d’une pharmacie officine, gérant d’une pharmacie mutualiste ou de secours minière. Il est alors uniquement possible pour les pharmaciens ayant pignon sur rue de vendre des médicaments sur internet. D’autre part, l’ensemble des médicaments pouvant être vendus en ligne sont des médicaments non soumis à prescription médicale obligatoire c’est-à-dire pouvant être vendus sans ordonnance, tel que des produits homéopathiques ou des compléments alimentaires. Toute vente de médicaments prescrit sur ordonnance est donc illégale.

illustration pharmacie en ligne via smartphoneAu 21ème siècle, n’est-il pas temps de faciliter l’accès à certains médicaments ?

Acheter ces médicaments en ligne, offre aux consommateurs une certaine liberté. Ils ne sont plus obligés de se déplacer en officine pour obtenir des médicaments qu’ils peuvent acheter sans avis médical et sans peur de jugement par le pharmacien car parler de troubles érectiles n’est pas aisé. Par exemple les médicaments pour lutter contre les troubles de l’érection peuvent être achetés en ligne. L’individu souffrant de ces troubles peut alors se renseigner sur les causes, les précautions à prendre, les traitements possibles tranquillement et dans le respect de sa vie privée (relatif à internet, l’application de la rgpd…). En légalisant cet accès, il sera alors possible d’avoir accès à l’explication fiable du traitement, la posologie et les conseils d’utilisation de chaque médicament, tout en offrant des adresses les vendant sans risques, peut-être à travers un label ou une charte.

A l’heure actuelle il existe de nombreuses contrefaçons, l’ordre national des pharmaciens a donc mis à disposition des utilisateurs une liste des sites français autorisés à vendre des médicaments en ligne. Cette liste est régulièrement mise à jour afin que les individus ne prennent aucuns risques pour leur santé.

Elle est consultable sur le site de l’Ordre et sur le site du Ministère de la santé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here