Taux d’abstention records aux différentes élections, éloignement croissant des Français des élites qui gouvernent, il semblerait que les derniers propos de Jean-François Copé ne fassent qu’illustrer et aggraver une situation que beaucoup préfèrent ignorer : la perte du sentiment de citoyenneté pour beaucoup de Français.

Dans un livre récemment publié par deux journalistes, Sophie Coignard et Romain Gubert, des propos scandaleux du secrétaire général de l’UMP sont rapportés : «Tu comprends, si on n’a ici que des gens qui se contentent de 5.000 euros par mois, on n’aura que des minables»*, parlant des parlementaires et du risque que constituerait l’interdiction du cumul des mandats.

Au-delà de ses propos scandaleux, JF Copé a raison. Le non-cumul des mandats apporterait de réels changements dans la vie politique de notre pays, en permettant, enfin, à tous les citoyens de prendre eux-aussi un mandat, en donnant, enfin, à la classe politique l’image de la société française dans sa diversité et sa jeunesse.

Permettre cela, c’est également donner tous les moyens à tous les citoyens, quelque soient leurs revenus de devenir les représentants de la nation. Permettre cela, c’est répondre, enfin, à la crise de la démocratie que nous traversons.

Les Jeunes Socialistes veulent le changement et s’engagent pour le non-cumul des mandats. François Hollande incarne ce changement, son élection sera la première étape pour rendre les pouvoirs aux français !

*COIGNARD. S., GUBERT. R., L’oligarchie des incapables, Albin Michel, décembre 2011, 360p., p.120

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here