La question de négociation salariale demeure depuis quelques années déjà. Aujourd’hui à l’aube même de l’entrée en vigueur de cette très attendue négociation salariale, un point menace le bon déroulement de l’opération : la prime défiscalisée. Étant donné qu’il s’agit d’un sujet plus que sensible et délicat, il est d’une importance capitale de comprendre le déroulement de toutes les procédures et d’enfin mettre au clair tout ce qui est flou.

Qu’est-ce que la prime défiscalisée?

Commençons tout d’abord par le commencement et revoyons ce qu’est réellement la prime défiscalisée. Premièrement, il faut savoir que la prime défiscalisée semble déjà plus que compliquée et ce avant même son entrée en vigueur. Cependant, elle est considérée comme étant un réel atout de taille pour les employés et salariés.

La prime défiscalisée est une prime versée par les employeurs aux employés qui est entièrement exonérée d’impôts ainsi que de charges sociales, il faut savoir que cette prime est plafonnée à 1000€ pour tous et ce peu importe le poste et le statut. C’est une prime qui a été mise en place afin de soutenir le pouvoir d’achat des employés et ainsi donc de récompenser le travail.

D’emblée, il faut comprendre que la prime défiscalisée est une sorte de bonus versée volontairement. C’est un versement exceptionnel qui d’ores et déjà ne peut être substitué par d’autres dispositions.

  • Le montant de la prime

La prime défiscalisée peut s’élever jusqu’à 1000€, il est cependant possible d’en verser plus à un salarié mais l’exonération, elle, s’arrête au montant de 1000€.

  • Les bénéficiaires

La prime défiscalisée touche une partie bien précise des salariés, à savoir les salariés touchant moins de trois fois le Smic, les salariés touchant donc un salaire de moins de 3600€ net par mois. Selon les estimations et les calculs, entre 4 et 5 millions de salariés pourront en bénéficier dès début 2019. Aussi, les agents de la fonction publique ne sont pas concernés par cette fameuse prime défiscalisée.

  • La mise en œuvre

À la fin 2018, nombreuses grandes firmes et entreprises se sont montrées favorables à l’idée, cependant, la mise en œuvre reste assez compliquée pour pas mal de PME.

 

Souci majeur : la substitution de la prime défiscalisée à de futures augmentations salariales

Vient donc le souci majeur rencontré qui pourrait entraver sérieusement la mise en œuvre de la prime défiscalisée : l’ambition de certaines entreprises de substituer la prime en elle-même à de futures augmentations de salaire. Au vue des diverses difficultés encourues, bon nombre d’entreprise n’ont tout simplement pas envisagé les questions de trésorerie une fois de telles dispositions prises. En effet, beaucoup d’entreprises ont déjà été concernées par les NAO fin décembre 2018 et le versement de cette prime défiscalisée pourrait causer d’innombrables soucis comme l’inflation des demandes salariales Il s’agit d’un réel problème pour beaucoup d’entreprises et de sociétés étant donné leur taille modeste comparée à celle des grands groupes et grandes firmes. En somme, la réalisation et la réelle mise en œuvre du versement de la prime défiscalisée n’ont pas été étudiée aussi assidûment que cela aurait dû être, pouvant entraîner ainsi la perte grandiose et le déficit pour certaines entreprises.  

 

Conséquences probables de la prime défiscalisée

En résumé de toutes les analyses faites, voici donc une projection possible de l’entrée en vigueur du versement de la prime défiscalisée.

  • Inflation des demandes salariales, ce qui pourrait entraîner la grande perte des entreprises de petite envergure et de taille moyenne, ce qui pourrait tout aussi entraîner un réel et grandiose déficit budgétaire.
  • Calque avec les NAO de fins 2018, ce qui n’avantage toujours pas les entreprises et leurs affaires.

Il faut savoir que prime défiscalisée ne pourra en aucun cas être substituée par aucune autre disposition et ce suivant les réglementations qui la régissent, ce qui veut donc dire que beaucoup de salariés ne pourront tout simplement en bénéficier. Le secteur qui pourra le moins adopter l’idée et le concept de prime défiscalisée sera celui du commerce.

 

Pour le bon déroulement de l’adoption de la prime défiscalisée, il est donc plus que nécessaire  que l’idée soit revue afin qu’elle avantage tous les partis.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here