Le mois de janvier est le mois des chiffres, et celui des demandeurs d’asile vient d’être publié. Non surprenant, le nombre de demande est en hausse en 2019 selon les chiffres publiés par le ministère de l’Intérieur aujourd’hui mardi 21 janvier 2020.

Plus de demande

Au total 132 614 demande d’asile ont été enregistrées en 2019 par l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra). Ces requêtes ont augmenté de 7,3% par rapport à l’année 2018. Cependant cette hausse est plus faible que celle de l’année précédente, où les chiffres faisaient l’écho d’une augmentation de 20% des demandes par rapport à 2017. Le chiffre annoncé aujourd’hui se trouve dans la moyenne européenne, et reste modéré.

L’Afghanistan en tête

L’origine des demandeurs d’asile est également examinée dans les chiffres transmises par le ministère de l’Intérieur. En première place des demandes, se trouve de façon régulière l’Afghanistan. Suivent la Guinée, l’Albanie et la Géorgie. Les deux derniers pays, interrogent les professionnels et il s’agit d’une “anomalie” selon Christophe Castaner. En effet, ces deux pays sont considérés comme “sûrs” en 2019 et la forte demande d’asile peut paraître étrange.

Pas de place d’accueil supplémentaire mais des embauche à l’Ofpra

La gouvernement n’a pas fait part de son intention d’augmenter le nombre de place d’accueil suite à ces chiffres montrant une augmentation du nombre de migrants sur le territoire. Le ministère espère pouvoir répondre aux demandes croissantes, en créant 200 postes au sein de l’Ofpra en 2020.  Il s’agit d’avoir plus d’instructeur des dossiers que de demandes, pour enrayer le retard pris ces dernière années et offrir une réponse plus rapidement une réponse aux personnes les plus démunies.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here