Comme si les homophobes de la République, les racistes et les xénophobes ne suffisaient pas, un nouveau lobby, intégriste celui-la, s’est constitué au sein de la majorité gouvernementale : « les jeunes pop provie ».

Encore une fois les quelques tentatives des rares républicains adhérents de l’UMP apparaissent comme un écran de fumée pour cacher les pires attaques réactionnaires et obscurantistes contre les droits et les libertés de chacun.

On connaissait déjà trop bien les députés proposant de rembourser les moyens de contraception plutôt que l’avortement ou les messes en plein-air organisées chaque automne sur le parvis de la cathédrale de Bordeaux en souvenir des avortements passés. L’obscurantisme et le machisme n’ont visiblement pas d’âge ni de honte quand il s’agit de limiter le droit des femmes à disposer librement de leur corps.

Voici désormais les jeunes anti-avortement qui font leur apparition via twitter avec le compte « Jeunes UMP Pro-Vie » (@JeunesUMPproVie).

S’ils se revendiquent comme un courant laïc, ces jeunes militants sont évidemment partie intégrante du lobby catholique « pro-vie ». Ils appellent ainsi les étudiants parisiens à se rendre à une messe organisée à Notre-Dame, retwittent des comptes comme celui des « Etudiants Pro Vie » (@etudiantsprovie), de « ripostecatholique » (@ripostcatholiq) ou encore du Président des Jeunes du Parti Chrétien Démocrate (@maxencepoumaere). Et souhaitent également à leurs followers une « Bonne fête de la Toussaint à toutes et tous dans le souvenir de nos très chers défunts » tout en dénonçant pêle-mêle la transsexualité et la faiblesse de Luc Châtel concernant la mention des familles homoparentales dans les livres scolaires.

Revendiquant leur attachement à l’aile droite de l’UMP, ils estiment qu’ « il y a deux types de jeune pop, ceux qui sont de « gauche » (pro-lancar) et ceux qui sont de droite (UNI, Droite pop, etc) » résumant ainsi le clivage de plus de plus en plus profond au sein même de l’UMP.

A cinq mois de l’élection présidentielle, c’est sur cet attelage de plus en plus disparate que Nicolas Sarkozy pourra compter durant sa campagne avec un enjeu de taille : le vote des catholiques traditionalistes et autres militants « pro-vie » qui pourraient, au premier tour, être séduits par les candidatures de Christine Boutin voire de Marine Le Pen. Un enjeu qui pourrait bien conduire le candidat de l’UMP à faire de plus en plus concessions à son aile droite au mépris du progrès et de la liberté.

 

Commentaires :

  1. Gugul  2 novembre 2011 à 22:44

     » les pires attaques réactionnaires et obscurantistes contre les droits et les libertés de chacun  » ? Diable, j’aimerais voir quel vocabulaire vous utilisez alors pour décrire les droits des femmes et des homosexuels dans les pays musulmans !

  2. Roman Bernard  2 novembre 2011 à 23:39

    « le droit des femmes à disposer librement de leur corps »

    Il ne s’agit pas seulement de leur corps, mais aussi de celui d’un autre être humain.

    Ah, et puis, c’est toujours piquant de lire le mot « liberté » sous la plume de collectivistes. Vous voulez la liberté, vraiment ? La liberté de choisir son assurance-maladie ? Son système de retraite ? D’assurance-chômage ? D’envoyer ses enfants dans le hors-contrat sans avoir à payer les impôts qui servent à financer l’Éducation nationale ? La liberté de vivre dans une commune sans avoir à supporter les problèmes engendrés par la loi SRU imposant les 20 % de logement dit « social » ? Si vous répondez « non », c’est que vous n’êtes pas pour la liberté, mais contre.

  3. Alfonso  3 novembre 2011 à 02:14

    CE SONT VRAIMENT DES FACHOS CES MECS ! Incroyable !

  4. Roman Bernard  3 novembre 2011 à 10:30

    @ Alfonso

    Ah, oui, ils ont créé une page Facebook et un compte Twitter : la marche des chemises noires n’est pas loin, soyons vigilants !

  5. Etienne  3 novembre 2011 à 10:37

    Le compte twitter des Jeunes UMP pro-vie a été suspendu, d’après la plate-forme… Réaction des twittos ou reprise en main par les jeunes Pop ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here