Tous les trois ans, l’OCDE réalise une enquête appelée Pisa ou Programme for international Student Assessment, portant sur les compétences des élèves. La dernière enquête vient d’être publiée.

Enquête Pisa sur l’année 2018

L’étude Pisa est internationale, et a été réalisée dans 79 pays. Elle est à destination des élèves de 15 ans. Les 600 000 élèves interrogés ont été évalués sur trois domaines spécifiques :

  • La compréhension de l’écrit. C’est-à-dire la compétence des enfants à lire et comprendre le texte lu.
  • La culture mathématique.
  • La culture scientifique.

Des résultats moyens

Les résultats montrent un score de 493 points plaçant la France au même rang que ces voisins européens tels que l’Allemagne, le Portugal ou la Belgique. Ce score place le pays entre le 15e et le 21e rang des pays de l’OCDE. Bien qu’un bon classement et une moyenne supérieure à celle de l’ensemble des pays de l’OCDE (moyenne de 487), le résultat est loin d’être équivalent à celui du Canada ou plus proche de nous, du Royaume-Uni.

Le reflet des inégalités

Les résultats obtenus permettent également de mettre en avant une inégalité bien réelle en France. Ainsi les résultats diffèrent énormément au sein du pays entre les élèves selon leur origine socio-économique. On observe une différence de 107 points entre les élèves les plus favorisés et les plus défavorisés. Cet écart n’est pas nouveau, il s’observe depuis plusieurs années dans ce rapport. Il a connu un pic entre 2003 et 2012, et semble aujourd’hui se stabiliser.

L’éducation sera un point important dans les prochaines années en France, les manifestations chaque année, les retours d’expériences des professionnels du secteur, montrent qu’un problème profond et croissant touche l’éducation française. Trop d’inégalités, trop de difficulté à recevoir un enseignement dans des conditions propices à l’apprentissage sont autant de facteurs expliquant des résultats moyens des élèves français.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here