Charles Aznavour s’en est allé ce 1 octobre 2018. L’homme à la carrière de huit décennies est décédé chez lui à 94 ans, âge avancé qui ne présageait en rien sa jeunesse intellectuelle hormis disait-il, la difficulté de se souvenir d’un répertoire de 1.000 chansons.

Un chanteur

Il était comparé à Frank Sinatra, crooner et acteur français, il a débuté comme auteur-compositeur et protégé d’Edith Piaf.

Son ténor polyvalent, ses textes luxuriants et sa présence cinétique sur scène lui ont valu l’affection des fans du monde entier, mais nulle part ailleurs, il ne l’a été autant qu’en France. Il a chanté à guichets fermés dans des salles de concert jusqu’à ses 90 ans et a dit qu’il écrivait tous les jours.

“Je jette la plus grande partie. Vous écrivez d’abord, jugez plus tard”, a-t-il dit dans une interview accordée en 2015 avant la sortie de l’album “Encores”.

Aznavour jeune, au début de sa carrièreSouvent comparé à Sinatra, Aznavour a commencé sa carrière d’auteur-compositeur pour Piaf, mais c’est elle qui l’a pris sous son aile, l’encourageant à chanter ses propres chansons. Comme elle, sa notoriété s’est finalement étendue bien au-delà des frontières de la France, avec notamment une étoile sur le Hollywood Walk of Fame en 2017.

 

“Quels étaient mes défauts ? Ma voix, ma taille, mes gestes, mon manque de culture et d’éducation, mon honnêteté ou mon manque de personnalité .Ma voix ? Je ne peux pas la changer. Les professeurs que j’ai consultés étaient tous d’accord pour dire que je ne devais pas chanter, mais j’ai quand même continué à chanter jusqu’à ce que j’aie mal à la gorge.”

 

Au cours de sa carrière, Aznavour a écrit plus de 1 000 chansons et vendu plus de 180 millions de disques, selon sa biographie officielle, pour lui-même, Piaf et d’autres chanteurs populaires français. La ballade amoureuse “She” a été en tête des charts britanniques pendant quatre semaines en 1974 et a été reprise par Elvis Costello pour le film “Notting Hill”.

Français et Arménien, fier de ses origines

Charles Aznavour était également un homme engagé, défendant pleinement les causes qu’il estimait nécessaire.

Shanoun Varenagh Aznavourian est né à Paris le 22 mai 1924 de parents arméniens qui ont fui à Paris dans les années 1920 pour ouvrir un restaurant. Son père chanteur – dont le père était chef cuisinier du tsar russe Nicolas II – et sa mère actrice l’exposèrent très tôt aux arts de la scène, et il joua dans sa première pièce à l’âge de 9 ans.

“Profondément français, viscéralement attaché à ses racines arméniennes, reconnu dans le monde entier, Charles Aznavour aura accompagné les joies et les peines de trois générations “, a déclaré M. Macron dans un message posté sur Twitter.

Le chanteur n’a jamais oublié ses racines arméniennes.

Il se rendait régulièrement en Arménie après son indépendance de l’Union soviétique. Il a été nommé ambassadeur itinérant pour l’action humanitaire en 1993 par le président Levon Ter-Petrossian, puis ambassadeur de l’Arménie auprès de l’agence culturelle de l’ONU, l’UNESCO, et ambassadeur de l’Arménie en Suisse en 2009. Il a fondé Aznavour and Armenia, une organisation à but non lucratif créée après le tremblement de terre dévastateur qui a frappé l’Arménie soviétique en 1988.

Aznavour a reçu le prestigieux Ordre national du Mérite de la France en 2001 et en 2009, il a reçu l’Ordre national du Québec, une première pour un chanteur.

“Je n’essaie pas de me vanter, mais je dois admettre que pour un fils d’immigrant sans instruction, j’aurais pu faire bien pire “, a dit Aznavour.

En avril 2002, avec d’autres célébrités françaises, il a exhorté les gens à chanter l’hymne national de la France dans une campagne pour vaincre l’homme politique d’extrême droite Jean-Marie Le Pen, connu pour sa position anti-immigrant.

 

“Si Le Pen avait existé (à l’époque de mes parents), je ne serais pas né en France”, a déclaré Aznavour à l’époque.

 

Aznavour, qui a coupé le suffixe arménien de son nom de scène, a décidé de passer à la musique mais a joué dans des films tout au long de sa carrière. Parmi les films qu’il a réalisés, mentionnons “Tirez sur le Pianiste” de François Truffaut en 1960, “Die Blechtrommel” de Volker Schloendorff en 1979 et “Ararat” d’Atom Egoyan en 2002.

 

Ce dernier film traitait des massacres perpétrés en 1915 contre 1,5 million d’Arméniens sous l’Empire ottoman, un événement qui a tendu les relations entre la Turquie et l’Arménie pendant un siècle.

 

Aznavour a fait campagne à l’échelle internationale pour que les meurtres soient officiellement considérés comme un génocide. La Turquie nie avec véhémence que le massacre a été un génocide et insiste sur le fait qu’il faisait partie de la violence pendant la Première Guerre mondiale.

Un homme engagé

Il n’était pas uniquement engagé pour l’Arménie, ses chansons reflètent de multiples prises de positions.

Tout d’abord à propos de la seconde guerre mondiale qui l’a fortement touchée, sa famille a aidé à sauver des réfugiés juifs en les cachant. Il en écrira une chanson « Les enfants de la guerre », qui se voulait un hommage aux jeunes qui subissent les affres de la guerre, où que ce soit dans le monde.

Aznavour recevant une médaille pour son oeuvre, sa toléranceIl prendra ensuite parti en 1971 en écrivant la chancon « Mourir d’aimer », faisant référence à l’histoire de Gabrielle Russier. Une enseignante à Marseille ayant eu une relation avec l’un de ses élèves, mineur, et qui se suicida sous la pression de l’opinion publique.

Le thème de l’homosexualité est aussi abordé, bien avant la libréation de la parole et l’arrivée d’associations qui ont aidé la communauté LGBT à être accepté simplement, comme tout un chacun devrait l’être.

C’est la chanson « Comme ils disent » qui mettra en parole ce soutien d’Aznavour.

«Je suis artiste. J’ai un numéro très spécial, qui finit en nu intégral, après strip-tease. Et dans la salle je vois que, les mâles n’en croient pas leurs yeux, je suis un homo comme ils disent.»

Son engagement était aussi pour l’écologie, lorsqu’il interprète « La terre meurt ».

«Les océans sont des poubelles, les fonds de mer sont souillés, les Tchernobyl en ribambelles, voient naître des fœtus mort-nés.»

Le 3 septembre, il faisait partie des 200 personnalités à avoir signé une tribune dans Le Monde en faveur d’une action politique forte contre le réchauffement climatique.

 

Prévoyant avec le sens de la famille

 

Marié trois fois, Aznavour a eu six enfants (Seda Aznavour, Katia Aznavour, Mischa Aznavour, Nicolas Aznavour, Patrick Aznavour, Charles Aznavour). Il laisse dans le deuil sa femme Ulla, son épouse depuis plus de cinquante ans.

La famille était importante pour lui et il redoutait qu’elle ne se déchire pour des histoires d’héritage comme nous avons pu le voir dernièrement pour celui de Johnny Halliday, qui aurait probablement préféré que tout se passe simplement, comme avec le site remerciementdeces.fr.

J’ai déjà tout mis en place, ça fait trente ans que j’ai fait mon testament”, avouait Charles Aznavour dans une interview accordée à Sept à Huit et diffusée le 16 septembre dernier sur TF1. “Je ne veux pas qu’on se batte pour une cuillère ou une fourchette, c’est ridicule et c’est ce qui se passe souvent.”

Peu importe le montant de ses legs, certains annoncent +145 millions d’euros, grâce à ces propriétés immobilières et ses droits d’auteurs, d’autres chiffrent sa fortune a quelques millions. Charles Aznavour aura jusqu’au bout mener sa vie et la fin de celle-ci telle qu’il le souhaitait.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here