Génération Changement - Le Pacte pour les Jeunes

Retrouver une République irréprochable

Mettre fin au cumul des mandats et lutter contre les conflits d’intérêts. Publier la liste des donateurs pour une plus grande transparence du financement des partis politiques.

La transparence, première condition d’une République irréprochable

De nouvelles règles du jeu devront être au cœur de la République que nous voulons construire. La transparence est à ce titre une condition essentielle qui devra permettre de rétablir la confiance des citoyens et permettre aux contre-pouvoirs d’être réellement indépendants pour qu’ils assument en toute liberté leur rôle.

Le financement des partis politiques, dont les règles sont aujourd’hui trop souvent contournées pour permettre les arrangements entre amis comme les récentes affaires l’ont démontré, devra être profondément réformé dans le sens d’un plus fort encadrement. Ainsi, le montant maximal des dons et cotisations aux organisations politiques sera fixé par an et par personne à 15 000 euros. De plus, les organisations politiques seront dans l’obligation de publier la liste de donateurs de plus de 1000 euros, ainsi que le montant du don chaque année. Enfin les dons multiples de hauts responsables d’une même entreprise seront interdits lorsqu’il apparaît qu’ils constituent une stratégie d’influence manifeste.

Ces pratiques démocratiques existent et sont efficaces dans de nombreux pays, il est donc grand temps qu’elles soient appliquées en France.

La transparence concerne également les conflits d’intérêts entre les sphères politiques, économiques, médiatiques. Une loi devra mieux définir les situations de collusions personnelles, professionnelles, familiales des pouvoir, qui nuisent à l’intérêt général et enrichissent parfois illégalement un petit nombre de personnes. L’exemplarité que nécessite l’exercice d’un mandat ou d’une responsabilité publique doit être fermement rappelée.

Le renouvellement de la démocratie par la fin du cumul des mandats

Pour mettre fin à la crise politique et démocratique, et qui s’exprime au travers des très forts taux d’abstention et de la montés des extrémismes, nous devrons mettre fin au cumul des mandats.

Le non cumul du nombre de mandats exercés en même temps car un élu doit pouvoir d’abord se consacrer pleinement à la charge que le peuple lui a confié. Il ne peut jongler entre ses différents mandats en étant parfaitement au service de ses électeurs et de la République. Cela est particulièrement vrai pour les députés et les sénateurs, dont le mandat devra être unique. Mais le cumul devra aussi se faire dans le temps, car l’exercice d’un mandat par une seule et même personne durant plusieurs décénnies va à l’encontre de l’évolution permanente de la société, dont les élus expriment la volonté, et de l’intérêt général.

Sans de telles règles inscrites dans la loi, nous ne pourrons pas voir accéder le plus grand nombre de citoyens d’origines diverses à tous les niveaux de responsabilités, comme nous l’appelons de nos vœux.

push_retrouver_republique_irreprochable

Je soutiens le Pacte

Le Pacte pour les Jeunes,
c’est 8 engagements pour mettre en oeuvre le changement dès 2012.

Avec les Volontaires du Changement interpelle tous les candidats aux primaires sur ces 8 engagements, en soutenant le Pacte pour les Jeunes.
Prénom
Nom
Courriel
Téléphone
Génération Changement - télécharger le guide de formation Génération Changement - Commander le Pacte pour les Jeunes