Les Jeunes Socialistes aux côtés des juges contre la manif anti-républicaine des dits « républicains »

Les Jeunes Socialistes dénoncent l’instrumentalisation politique de la mise en examen du candidat LR et la manifestation scandaleuse organisée par la droite dimanche prochain contre les magistrats, garants de la justice et de l’Etat de droit.

Nous nous inquiétons de la décision d’organiser un tel rassemblement qui, au nom de petites manœuvres politiques, alimente la division et la méfiance envers la justice, principe pourtant essentiel de notre société.

Nous regrettons que la droite, qui s’était insurgée face à l’organisation de manifestations contre les violences policières après le viol du jeune Théo à coups de discours sur le respect des institutions, ait bien moins de scrupules à parler d’ « assassinat politique » commis par la justice et de « coup d’Etat des juges ».

La droite n’en est pas à sa première incohérence. Après s’être engagé à ne pas se présenter à l’élection présidentielle en cas de mise en examen, l’annonce de M. Fillon mercredi de se maintenir est un premier renoncement. Nous refusons sa rhétorique perverse et dangereuse qui s’en prend à la justice pour détourner l’attention des scandales d’emplois fictifs qui entourent sa campagne.

Les Jeunes Socialistes rappellent à la droite que nos droits et libertés sont notre bien le plus précieux, et que toute stratégie politique qui y porteraient atteinte est non seulement dangereuse mais absolument intolérable. Pour M. Fillon, proposer l’Etat d’urgence permanent ne suffisait pas, c’est maintenant à l’Etat de droit que font vivre les juges qu’il s’attaque !

[bctt tweet= »Aux côtés des juges et contre la manif anti-républicaine des dits « républicains » #Hamon2017  » username= » »]