Déclaration des Jeunes Socialistes – 15 et 16 octobre 2016

Déclaration votée à l’unanimité des membres du Conseil national, réunis les 15 et 16 octobre 2016.

Réunis en Conseil National les 15 et 16 octobre 2016, les Jeunes Socialistes réaffirment leur combat pour replacer l’égalité au cœur des débats de la campagne présidentielle qui s’annonce.

A l’heure où la droite et l’extrême-droite rivalisent de propos xénophobes, islamophobes et réactionnaires, les Jeunes Socialistes s’engagent pleinement à défendre la République, ses valeurs et son projet d’émancipation pour toutes et tous.

Face à celles et ceux qui souhaitent briser la République tant par leurs attaques incessantes et leurs appels à la haine contre nos compatriotes de confession musulmane que par leur volonté d’une purge sans précédent de nos services publics, derniers piliers de la République Sociale, les Jeunes Socialistes seront au rendez-vous pour riposter.

Les Jeunes Socialistes mèneront partout en France auprès de tou-te-s les jeunes, lycéen-ne-s, étudiants, travailleur-euse-s ou privé-e-s d’emploi une campagne militante « Ma République c’est l’Egalité » pour mener le combat des idées et proposer un chemin vers une République sociale, écologique, démocratique, qui donne sa place à la jeunesse en refusant tous les racismes, toutes les discriminations et intransigeante avec celles et ceux qui propagent partout la haine de l’autre.

Les Jeunes Socialistes s’engagent aussi à bâtir un monde plus juste. Contre la concurrence de tou-te-s contre tout-te-s et la politique du moins-disant écologique et social, les Jeunes Socialistes choisissent un monde de coopération et de juste échange. Ce juste échange, défendu par la gauche au pouvoir lors de son refus du TAFTA doit demeurer la stratégie de la politique commerciale de la France. Les Jeunes Socialistes rappellent donc leur opposition franche au traité CETA et appellent le gouvernement à adopter la même ligne de conduite que pour les discussions sur le traité transatlantique avec les Etats-Unis : un arrêt pur et simple des négociations.

Bâtir un monde plus juste, c’est aussi bâtir un monde plus accueillant. Les Jeunes Socialistes déclarent avec force que ce monde nouveau ne peut se faire sans retrouver notre humanité. Alors que des centaines de milliers de femmes, d’hommes et d’enfants fuient la guerre et la misère pour trouver refuge sur le vieux continent, les Jeunes Socialistes appellent l’ensemble des gouvernements européens à agir pour accueillir dignement les réfugié-e-s, et à peser de tout leur poids diplomatique pour que cesse la guerre au Levant et qu’un processus de paix durable soit mis en œuvre afin que la stabilité revienne dans cette région ravagée par des années de conflits.

Enfin, les Jeunes Socialistes s’engagent dès à présent pleinement dans les primaires citoyennes de la gauche. Parce que rien de bon ne sortirait d’une situation où la droite et l’extrême-droite s’affronteraient au second tour de l’élection présidentielle, laissant la gauche éliminée et en lambeaux, les Jeunes Socialistes rappellent leur souhait d’une primaire rassemblant toutes les composantes de la gauche afin de battre les forces libérales et réactionnaires. Les Jeunes Socialistes seront présent tout au long de la campagne des primaires et aux côtés de celle ou de celui qui les remportera, pour porter cette exigence de rassemblement, ainsi que leurs propositions qui se construiront dans les semaines à venir. Pour que ce rassemblement puisse avoir lieu, les Jeunes Socialistes porteront un regard lucide sur le quinquennat passé, en assumant les réussites comme les échecs et les désaccords

Les Jeunes Socialistes seront en première ligne pour reconstruire une gauche porteuse d’espoir, de progrès et d’égalité, capable de transformer les aspirations du grand nombre en une majorité politique de changement écologique, démocratique et social en 2017.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.