Loi travail : les Jeunes Socialistes opposés au recours à l’article 49.3

Les Jeunes Socialistes déplorent le nouveau coup de force institutionnel employé par le gouvernement, à travers l’usage de l’article 49.3 de la constitution, pour empêcher l’Assemblée nationale de se prononcer sur la loi travail.

La loi travail n’est majoritaire ni dans l’opinion publique, ni à l’Assemblée nationale, et elle fracture profondément la gauche. Les Jeunes Socialistes regrettent que le gouvernement ait refusé d’entendre le mouvement social et les électeurs du 6 mai 2012.

Pour rassembler, il faut apaiser, trouver le chemin des compromis, et laisser au Parlement le temps d’amender un texte qui marque sur de nombreux aspects une contradiction avec les engagements électoraux des socialistes et une rupture avec leurs principes, notamment à travers l’inversion de la hiérarchie des normes.

Les Jeunes Socialistes soutiennent le gouvernement lorsqu’il tient ses engagements et mène une politique guidée par l’objectif d’égalité. Ils ne peuvent approuver des choix qui entraînent la gauche sur le chemin de la division et lui font courir le risque de la défaite.

Les Jeunes Socialistes continueront à oeuvrer, au coeur de la famille socialiste et de la gauche, pour le rassemblement, le respect des engagements, et un projet capable de retrouver la confiance des électeurs de gauche et de transformer la société.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.