Sarkozy : une entrée en campagne par l’extrême droite !

Mercredi soir dans le Nord, le Président de “Les Républicains”, a une nouvelle fois fait la démonstration du mensonge qui entoure le nom du principal parti de la droite. En prononçant un discours digne de ceux qui ont fait tant de mal à la République entre 2007 et 2012, au temps des débats nauséabonds sur “identité nationale et immigration”, le chef de la droite la replace dans une campagne fondée sur les obsessions identitaires, très loin des valeurs de la République.

Il est curieux d’entendre l’ancien Président de la République, mis en cause dans de nombreuses affaires judiciaires, se présenter en opposant à “l’abaissement de la France” et en candidat du “réveil de la nation”. Après l’image donnée de notre pays lors de son quinquennat, nous invitons Nicolas Sarkozy à plus de modestie et de retenue.

Nicolas Sarkozy et la droite semblent s’entêter dans leurs vieilles rengaines, entre le libéralisme économique poussé jusqu’à une imitation de Thatcher et Reagan, et l’autoritarisme identitaire et conservateur.

Ce discours de mercredi, lourd de phrases volontairement provocatrices et de sous-entendus visant à diviser les Français n’a qu’un but : concurrencer Marine Le Pen dans les délires traditionnels de l’extrême droite. Nicolas Sarkozy se demande “la France restera-t-elle la France ?”, nous comprenons bien qu’il cherche à faire peur aux Français pour placer au coeur du débat de la prochaine élection présidentielle la question identitaire et s’en prendre une fois de plus, en prétextant une dénonciation du “communautarisme”, aux musulmans.

Nous refusons de laisser le débat public dériver sur le terrain des fantasmes identitaires et réactionnaires de la droite et de l’extrême droite. Pour nous, la République c’est d’abord l’égalité, condition de la liberté et de l’apaisement de la société. Pour nous, la diversité de notre pays, et ses valeurs de fraternité sont une force et un patrimoine à défendre, face aux attaques de ceux qui veulent diviser et exclure.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.