Droit à l’eau pour tous: la gauche agit pour la dignité.

Les Jeunes Socialistes saluent l’adoption en première lecture à l’Assemblée nationale de la proposition de loi visant à la mise en œuvre effective du droit à l’eau potable et à l’assainissement, qui concrétise un combat commun et de longue date mené par différentes associations dont notamment la Fondation Danièle Mittérand.

Si contrairement à d’autres pays du monde, l’accès à l’eau potable en France semble être acquis, de nombreux rapports se succèdent depuis une dizaine d’années pour alerter sur les lacunes du droit à l’eau pour tous dans notre pays.

Ainsi des centaines de milliers de ménages ont des difficultés à payer leurs factures d’eau, et près d’un million de ménages ont accès à l’eau à un coût considéré (par l’OCDE) comme excessif par rapport à leurs revenus puisqu’il correspond à 3% de ceux-ci.

Par ailleurs, le droit à l’eau n’est pas effectif pour plus de 100 000 personnes. Ces dernières – personnes sans domicile fixe, personnes vivant dans un habitat précaire, réfugiés, etc- ne bénéficient pas d’accès direct ou permanent à l’eau et à l’assainissement.

Alors que plus de 8 millions de personnes vivent en France en situation de précarité (sous le seuil de pauvreté), en partie imputable au logement et aux charges qui y sont afférentes ( loyer, énergie et eau) , cette proposition de loi propose d’introduire le droit à l’eau comme un droit humain en le définissant concrètement au travers de diverses exigences, à savoir que chaque personne puisse disposer chaque jour d’une quantité d’eau suffisante d’eau potable pour répondre à ses besoins élémentaires, accéder aux équipements lui permettant d’assurer son hygiène et sa dignité, utiliser les services d’eau et d’assainissement dans des conditions compatibles avec ses ressources.

Pour cela, il est proposé que toutes les collectivités installent et entretiennent des équipements de distribution gratuite d’eau potable, ainsi que des équipements sanitaires gratuits ( toilettes et douches publiques). Nous saluons également la création d’un dispositif de solidarité , fortement combattu par la droite, visant à créer une allocation forfaitaire en soutien aux ménages les plus précaires afin de leur assurer des conditions d’existence dignes.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.