Oui à l’accueil des réfugiés !

Aujourd’hui, 9 mai, journée de l’Europe. Nous devrions célébrer mais nous sommes en deuil. Nous sommes en deuil des milliers de morts dans la mer méditerranée et sur les routes européennes. Nous pleurons la dignité de l’Europe en regardant l’immobilité de nos gouvernements face à cette crise humanitaire majeure. Nous pleurons la fierté d’être européens, quand nous voyons comment nos gouvernements ont décidé de repousser le problème aux mains des autorités turques plutôt que de prendre leurs responsabilités.

 

Aurons-nous à pleurer l’Europe demain, quand les frontières auront été rétablies ? Aurons-nous à pleurer les idéaux d’égalité et de solidarité quand la rhétorique de l’extrême droite aura submergé le spectre politique dans son intégralité ?

 

Combien de morts avant que les gouvernements disent « Oui à l’accueil des réfugiés ? » ?

Combien de viols avant que les gouvernements stoppent les restrictions sur le regroupement familial, qui jettent femmes et enfants sur les routes les plus dangereuses ?

Combien de femmes et d’hommes forcés de se prostituer avant que les gouvernements donnent aux demandeurs d’asile la possibilité de vivre dignement sur notre continent ?

Combien de frontières fermées avant que nos gouvernements réalisent qu’ils suivent une voie créée pour et par l’extrême droite ?

 

Aujourd’hui nous voyons avec déception et colère que la plupart des gouvernements européens n’agissent pas en fonction des principes sur lesquels l’Europe a été bâtie : humanité, liberté et solidarité entre les peuples.

 

Einstein disait : “Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” En tant que jeunes socialistes, nous avons appris l’importance de clamer haut et fort nos idéaux.

 

Nous refusons cette situation dramatique et croyons qu’une autre voie est possible. Nous avons fait campagne pour dire « Oui à l’accueil des réfugiés » et demandons à tous les européens de se joindre à nous.

 

Notre demande et simple, que l’Europe mette en place un politique d’asile juste et humaine en :

 

-       Ouvrant plus de routes légales pour prévenir les morts massives dans la méditerranée ;

-       Respectant le droit international en accordant aux réfugiés la possibilité de demander l’asile dans le pays de leur choix et non dans celui qu’on leur impose ;

-       Stoppant les restrictions sur le regroupement familial qui poussent femmes et enfants sur les routes ;

-       Créant des millions de postes dédiés à l’accueil et à la mise en place de politiques d’intégration pour les réfugiés ;

-       Harmonisant et réformant les législations européennes sur les réfugiés.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.