Les Jeunes Socialistes regrettent le recours à l’article 49.3 sur la loi travail

Les Jeunes Socialistes regrettent le recours à l’article 49.3 de la Constitution sur la loi travail, qui revient à priver ce texte aux conséquences majeures pour les droits des salariés, de débat parlementaire.

Au delà de l’opposition à de nombreuses dispositions de cette loi et à son esprit général, nous regrettons l’usage d’une disposition constitutionnelle que toute la gauche a, par le passé, jugé brutale et peu démocratique. Alors que la parole politique, et singulièrement celle de la gauche, souffre d’une profonde défiance, une telle décision affaiblissant le rôle du Parlement nous semble inopportune.

Cette loi travail contredit nos engagements électoraux récents et marque plusieurs ruptures avec le message et les valeurs portées par la gauche depuis des décennies. Elle fracture profondément notre famille politique, nos parlementaires, et nos électeurs dont beaucoup ont manifesté leur hostilité au projet. Elle ne sera, en outre, pas efficace pour réduire le chômage, de l’aveu même de l’exécutif. Voilà les raisons qui affaiblissent considérablement la légitimité de ce texte et font du recours au 49.3, un passage en force.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.