Contrôle au faciès : quand un sénateur de droite se prend pour Robert Ménard !

Les Jeunes Socialistes dénoncent les propos indignes et scandaleux tenus par le sénateur Masson ( parti Démocratie et République) lors de l’examen en commission d’une proposition de loi visant à lutter contre les contrôles au faciès.

Voici ses propos : « Quand on va à la pêche, il faut aller là ou il y a du poisson. C’est un peu primaire mais il est logique de contrôler des musulmans lorsque l’on cherche des terroristes musulmans ; et si l’on veut rechercher des stupéfiants mieux vaut aller dans les milieux où sévit le trafic de drogue (..) il n’est pas aberrant de contrôler ceux qui portent une capuche ».

Cette déclaration imbécile et digne de Robert Ménard alimente les pires amalgames et stigmatisations contre les musulmans et véhicule des clichés ridicules et révoltants sur les jeunes « en capuche ».

Nous attendons une condamnation ferme de ce parlementaire par son parti, dont nous constatons tous les jours qu’il n’a de « républicain » que le nom.

Ce fâcheux épisode nous rappelle la réalité des contrôles au faciès, discrimination insupportable qui fragilise le rapport entre les citoyens et la police.

Nous proposerons dans le cadre de l’examen de la loi « Égalité et citoyenneté » un amendement visant à la mise en place d’une attestation de contrôle d’identité qui permettrait de concrétiser l’engagement 30 du Président de la République.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.