Bruno Le Maire : nouvelle stigmatisation des pauvres à bon compte !

Les Jeunes Socialistes accusent Bruno Le Maire de se servir une nouvelle fois des personnes pauvres comme bouc-émissaires pour sa campagne des primaires de la droite.

En proposant que le versement du RSA soit conditionné à un contrôle du compte en banque des bénéficiaires, Bruno Le Maire s’inspire de méthodes dignes de régimes totalitaires. Il s’agit de nier le droit à la vie privée des allocataires du RSA et de les stigmatiser.

Cet acharnement misérable s’inscrit dans une vaste offensive menée par la droite dans les Conseils départementaux, qui utilise de nombreuses propositions et discours pour culpabiliser les plus précaires, bénéficiaires de la solidarité nationale.

Nous refusons que les allocataires du RSA soient une nouvelle fois injuriés pour une opération électoraliste à bon compte, dans une surenchère obsessionnelle de la droite contre les plus pauvres.

Il serait utile que Monsieur Le Maire se penche sur la réalité des fraudes qu’il dénonce avec véhémence. La fraude sociale est estimée à 143 millions d’euros alors que la fraude fiscale s’élève à 3,4 milliards d’euros. Mais il est vrai qu’il y’a plus de chances de croiser des fraudeurs fiscaux que des allocataires du RSA dans les dîners à 7 500 euros qui servent à financer la campagne du candidat Le Maire.

Nous continuerons à nous battre contre la discrimination des personnes pauvres et contre une droite qui veut veut ajouter à la souffrance de la précarité, plus d’exclusion sociale encore.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.