Premier versement de la prime d’activité : la gauche agit contre l’exclusion et pour l’autonomie des jeunes.

Les Jeunes Socialistes se félicitent du premier versement de la prime d’activité ce vendredi 5 février. Ce dispositif qui remplace depuis le 1er janvier la prime pour l’emploi (PEE) et le RSA Activité,  est une mesure de justice sociale et d’égalité pour laquelle les Jeunes Socialistes militent depuis de nombreuses années. 

Cette nouvelle aide, versée mensuellement par les CAF (http://www.caf.fr/visite-guidee/la-prime-d-activite), est destinée aux travailleurs salariés ou indépendants percevant un salaire inférieur à 1500 euros net par mois, ainsi qu’aux étudiants et apprentis qui justifient de revenus suffisants sur les trois derniers mois (environ 890 euros net). 

Aussi, ce nouveau dispositif marque une avancée majeure dans le cadre de la « priorité jeunesse » fixée par le Président de la République, puisque le Gouvernement permet à des milliers de jeunes d’entrer dans le droit commun et de bénéficier de dispositifs dont ils étaient jusqu’alors exclus.

Les Jeunes Socialistes mèneront une campagne dans les prochaines semaines pour afin de promouvoir cette mesure et réduire le taux de non-recours dû à la méconnaissance du dispositif.

Ils encouragent également le Gouvernement à poursuivre son action en faveur de l’autonomie des jeunes en ouvrant les minimas sociaux et notamment le RSA aux jeunes chômeurs de moins de 25 ans qui ne seraient pas accompagnés par la « Garantie jeunes »; et à ainsi rompre définitivement avec la distinction entre la majorité civile (18 ans) et la majorité sociale (25 ans) qui n’a pas lieu d’être dans notre République fondée sur l’égalité.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.