Nicolas Sarkozy : la fraude pour la vie

Les Jeunes Socialistes prennent acte de la mise en examen de Nicolas Sarkozy pour financement illégal de sa campagne de 2012, qui s’ajoute à une autre mise en examen pour corruption et trafic d’influence dans l’affaire des écoutes, datant de juillet 2014.

À la primaire des mises en causes par la justice, le match sera donc serré entre Alain Juppé, condamné en 2004 pour prise illégale d’intérêts, Jean-François Copé qui dirigeait le parti au moment de la campagne Bygmalion, et Nicolas Sarkozy qui cumule les affaires en cours.

Si les faits de trucage des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy sont avérés, il s’agirait d’un scandale historique dans la Vème République.

Avec de telles pratiques, le Front national trouve des arguments supplémentaires dans son discours de combat contre la République. Une campagne électorale est un rendez-vous démocratique majeur. Le comportement de la droite lors de la dernière élection présidentielle est de nature à renforcer la défiance croissante des Français et notamment des jeunes envers la démocratie.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.