Les Jeunes Socialistes solidaires des ex-salariés de Goodyear

Les Jeunes Socialistes sont abasourdis par le jugement rendu par le tribunal correctionnel d’Amiens qui condamne 8 syndicalistes de l’usine Goodyear à 24 mois de prison, dont 9 ferme. Ces peines sont d’autant plus incompréhensibles que la direction de Goodyear avait retiré sa plainte.

Nous exprimons à ces 8 syndicalistes ainsi qu’à leurs familles et à tous les anciens salariés de l’usine Goodyear d’Amiens nord toute notre solidarité dans l’épreuve qu’ils traversent et qui est un nouvel épisode sombre de ce feuilleton social et judiciaire.

Pour nous, le combat des salariés de Goodyear incarne depuis de longues années le courage et la dignité, face au cynisme et au mépris de la direction de cette multinationale. Ces salariés se sont battus, au delà de leur propre cas, pour l’emploi de tous, contre des conditions de travail dignes d’un autre temps, et contre la seule loi du profit à court terme.

Si nous respectons l’indépendance de la justice, nous considérons toutefois que cette décision est de nature à accentuer la défiance d’un grand nombre de nos concitoyens envers les institutions. Ces condamnations lourdes méconnaissent la réalité de la violence sociale qu’ont subi les salariés de Goodyear pendant des années, comme beaucoup d’autres dans tout le pays.

Nous en appelons à la gauche au pouvoir, pour qu’elle utilise tous les outils à sa disposition, afin de revenir sur cette décision qui heurte nos valeurs, notre conception du rôle du mouvement social, et qui criminalise des salariés qui défendent leur emploi et leur dignité.

Les Jeunes Socialistes participeront aux mobilisations de soutien aux salariés de Goodyear, et seront Place de la Nation à Paris ce matin. A travers cette cause, c’est une vision différente de la société, de l’économie et de la justice que nous défendons, celle qui protège les salariés et permet à chacun d’agir pour le progrès social.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.