IVG : 100% remboursée dès le mois d’avril

Les Jeunes Socialistes saluent le remboursement intégral des actes autour de l’IVG (consultations, analyses, échographies…) dès le mois d’avril, annoncé par la Ministre de la santé, Marisol Touraine. Face aux attaques incessantes de l’extrême-droite et des conservateurs, cette promesse de campagne de François Hollande est déterminante pour le droit des femmes à disposer de leur corps.

Depuis 2013, seul l’acte en lui-même était remboursé. Au-delà du remboursement, la gauche au pouvoir a fait supprimer le délai de réflexion d’une semaine, a renforcé les outils de communication avec des campagnes d’information « IVG, mon corps, mon choix, mon droit » et a ouvert un numéro national (0800 08 11 11) anonyme, gratuit et accessible 6 jours sur 7, afin de rendre réellement effectif le droit à l’IVG. Le gouvernement et particulièrement Pascale Boistard, Secrétaire d’Etat aux droits des femmes, entend également lutter contre la désinformation très présente sur internet, en développant un site fiable, ivg.gouv.fr

Les Jeunes Socialistes rappellent que les avortements de confort n’existent pas et que plus de 90% des avortements pratiqués sont le premier pour une femme. L’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) n’est jamais un acte anodin et le remboursement par la sécurité sociale de l’IVG est indispensable pour que chaque grossesse menée à terme soit désirée.

Cependant, une nouvelle étape reste nécessaire pour lever les obstacles vis-à-vis de l’accès aux soins : le développement de centres pratiquant l’avortement, pour lutter contre les inégalités territoriales. Les Jeunes Socialistes soutiennent à ce titre la proposition du Président de la République de mettre en place un centre IVG dans tous les établissements hospitaliers.

Rappelons également que toutes les 9 minutes dans le monde, une femme meurt des suites d’un avortement clandestin. De plus, en 2014, encore 3.000 françaises ont préféré avorter à l’étranger, dans des pays où la pratique est plus facile d’accès. C’est pourquoi les Jeunes Socialistes militent depuis plusieurs années pour un droit à l’IVG au niveau européen. Le droit des femmes à disposer de leur corps ne doit plus être l’angle mort des politiques européennes !

Les Jeunes Socialistes restent vigilants sur les droits des femmes, qui sont sans cesse menacés et remis en cause par les réactionnaires. Ces derniers jours encore, Marine Le Pen utilisait les événements de Cologne pour feindre de défendre les droits des femmes, alors que son parti n’hésite pas à les restreindre et à participer à une représentation sexiste des femmes. Pendant la campagne des élections régionales, Marion Maréchal-Le Pen était même prête à « supprimer les subventions aux associations politisées, dont les plannings familiaux (…), qui véhiculent une banalisation aujourd’hui de l’avortement ».

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.