Les vielles méthodes de l’extrême droite sont toujours là !

Les Jeunes Socialistes condamnent la violente perturbation d’une conférence organisée par leurs camarades des Bouches-du-Rhône à Aix-en-Provence, par des militants de l’Action française, groupe d’extrême droite proche du Front national.

L’extrême droite ne supporte pas la contradiction et la démocratie, c’est pourquoi ces militants ont voulu faire interrompre ce débat qui portait sur les ressorts du vote FN en région PACA.
Alors que la France entière a affirmé sa soif de démocratie au lendemain des attentats du 13 novembre, force est de constater que l’extrême droite se place une fois de plus en opposition à la République et à ses valeurs fondamentales.

La violence et l’intimidation que l’extrême droite utilise depuis des décennies ne nous impressionneront pas. Rien n’empêchera les Jeunes Socialistes, en PACA comme partout ailleurs, de démasquer et de combattre le Front national et ses réseaux. Les liens entre le Front national et les groupuscules d’extrême droite sont la preuve que l’entreprise de « dédiabolisation » affichée par Marine Le Pen n’est qu’une tentative de dissimulation et une supercherie.

Plus que jamais, le vote du 6 décembre est un moment crucial pour ne pas laisser une famille politique qui menace la démocratie et combat la République, accéder à d’importants responsabilités.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.