Le FN : faux laïcs, vrais intégristes !

Cela fait 110 ans aujourd’hui qu’existe la loi de séparation des Églises et de l’État. Pourtant cet héritage est menacé par ceux qui prétendent chaque jour défendre la laïcité : le Front national.

Il ne se passe pas un jour sans que les candidats et responsables de l’extrême droite n’aient manqué de tenir des propos islamophobes ou faisant l’apologie de la France chrétienne, à l’inverse du texte et de l’esprit de la loi de 1905.

Au FN, sous le prétexte de la laïcité, il y a un discours xénophobe, la stigmatisation des musulmans, les discriminations et le mythe d’une France blanche et chrétienne, qui divise et exclut au lieu de rassembler sous là devise républicaine.

Ainsi, Marion Maréchal le Pen déclarait que “si des Français peuvent être de confession musulmane, c’est à la condition seulement de se plier aux mœurs et au mode de vie que (…) seize siècles de chrétienté ont façonné.”

Robert Ménard quant à lui, expliquait regretter la France de Charles Martel “souverain des Francs qui a affronté les armées musulmanes lors de la bataille de Poitiers en 732″ et qu’il souhaitait ” continuer à se promener dans des villages bâtis à l’ombre des églises, et installer une crèche dans [son] Hôtel de Ville”.

Le FN , après avoir épuisé la caricature abjecte de “l’immigré délinquant”, s’est donc trouvé depuis plusieurs années une nouvelle cause à dévoyer pour servir son discours de haine et de racisme : la laïcité.

Avec leurs liens avec les groupuscules catholiques intégristes réunis autour du rejet de l’égalité, dans les prières de rues ou l’opposition au droit à l’IVG, ils trahissent 110 ans de notre Histoire.

A l’occasion de cet anniversaire de la loi de 1905, les Jeunes Socialistes rappellent que celle-ci, n’en déplaise à la famille Le Pen, est une loi de liberté et tolérance, loin de l’instrumentalisation honteuse qui en est faite par l’extrême droite.

Faux laïcs mais vrais intégristes, les représentants du Front National nous prouvent ainsi chaque jour son incompatibilité avec la République et ses valeurs.

Les Jeunes Socialistes appellent donc à faire barrage dimanche dans les urnes, à ces candidats dangereux pour nos régions et pour la République.

Défendre la laïcité, la liberté, l’égalité et la fraternité, c’est refuser de laisser l’extrême droite prendre d’importantes responsabilités politiques.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.