Elections régionales : faire gagner la gauche et faire barrage à l’extrême droite le 13 décembre

Les résultats du premier tour des élections régionales sont inquiétants pour la gauche au pouvoir et pour la République.

Aujourd’hui, un électeur sur deux ne s’est pas rendu aux urnes. Il s’agit là d’une nouvelle illustration de la défiance profonde des citoyens à l’égard du politique. Nous aurons à prendre toute la mesure de cette situation dramatique, mais malheureusement devenue habituelle; et à nous interroger sur notre capacité à convaincre que l’action de la gauche peut changer le quotidien.

Le Front national se place en tête du scrutin nationalement et dans 6 régions, il s’agit d’un cataclysme politique plus important encore que celui du 21 avril 2002, puisqu’il permet à l’extrême droite de mettre une option sur d’importantes responsabilités à l’issue du second tour. Le discours de haine de l’extrême droite n’est aujourd’hui plus un répulsif suffisant pour de trop nombreux électeurs. En conséquence, il apparaît nécessaire que le réflexe républicain l’emporte pour éviter que des régions ne soient dirigées par l’extrême droite, qui s’attaque partout où elle est en responsabilité aux valeurs de la République. Là où la gauche n’est pas en situation de vaincre le Front national, son désistement pour lui faire barrage paraît naturel. Les Jeunes Socialistes saluent l’attitude sans ambiguité du Premier secrétaire du Parti socialiste. Pour les socialistes, le Front national ne sera jamais un moindre mal auquel ils se résigneront.

En aucun cas, une fusion technique ou de fond avec les listes de la droite n’est une solution acceptable. Une pareille hypothèse renforcerait le discours du Front national et constituerait un reniement sans précédent pour la gauche française qui n’a jamais accepté les coalitions avec la droite.

Tandis que les socialistes prennent leurs responsabilités, la droite de Nicolas Sarkozy s’entête dans sa stratégie opportuniste, dangereuse et irresponsable de concurrence avec le Front national sur ses thèmes, dont l’inefficacité a une nouvelle fois été démontrée ce soir.

Le total des résultats des différentes forces de gauche est supérieur à celui de la droite et de l’extrême droite, confirmant que seule l’union de la gauche sur un socle de propositions communes, peut permettre dans de nombreuses régions de l’emporter sur la droite, et de vaincre le Front National. Cet enseignement nous sera indispensable dans les perspectives des prochaines échéances électorales. Les Jeunes Socialistes contribueront à tout mettre en oeuvre pour permettre le rassemblement de la gauche.

Plus que jamais, nous avons besoin de régions à gauche pour faire vivre les solidarités et permettre aux jeunes d’accéder à la culture, à la formation, à des transports moins chers et de mieux vivre dans des régions qui agissent pour la transition écologique.

Les Jeunes Socialistes redoubleront d’efforts pour se mobiliser cette semaine, pour que dimanche prochain, aucune voix ne manque pour empêcher le Front National de se saisir d’une seule de nos régions, et pour que la gauche l’emporte partout où elle sera présente.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.