Valérie Pécresse veut nous faire saliver, c’est stupéfiant !

Les Jeunes Socialistes arrivent encore à être surpris par madame Pécresse qui redouble d’imagination à mesure que la dynamique s’installe autour de la candidature de Claude Bartolone. La candidate de la droite a trouvé un nouveau combat : un dépistage par tests salivaires pour détecter la consommation éventuelle de cannabis chez certains lycéens.

Nous savons bien que pour la droite, les jeunes sont des fainéants, des drogués ou des délinquants. Une fois de plus, c’est le mépris des jeunes qu’exprime une candidate qui s’inscrit décidément dans la tradition anti-jeunes et ultra-répressive de la droite. Cette nouvelle proposition révèle surtout une méconnaissance complète des problématiques liées à la consommation de cannabis et aux trafics de drogue. Madame Pécresse montre son ignorance totale sur la réalité de la vie des jeunes et dévoile toute l’étendue de son incompétence.

L’argent public serait mieux employé pour l’innovation pédagogique, la rénovation des lycées pour de bonnes conditions d’études, et des aides pour les projets des jeunes qui font la richesse et la diversité de l’Ile-de-France. Mais madame Pécresse préfère gaspiller l’argent de la région pour satisfaire la frange la plus à droite de son électorat et concurrencer le FN en partageant ses obsessions.

Les Jeunes Socialistes préfèrent, plutôt que des mesures stigmatisantes et inefficaces visant les jeunes, une politique de santé qui permette à chacun de ne pas sombrer dans les addictions de toutes sortes. C’est le contraire de la politique menée par madame Pécresse et ses amis lorsqu’ils étaient au pouvoir.

Les Jeunes Socialistes sont fiers de soutenir Claude Bartolone qui fait campagne pour une Ile-de-France humaine, avec un projet sérieux pour que les franciliens et particulièrement les jeunes vivent mieux. C’est le choix des services publics, de l’accompagnement dans l’insertion, l’emploi et l’émancipation par la culture et la réussite éducative. Rien à voir avec les élucubrations scandaleuses de la candidate de Nicolas Sarkozy.

Les Jeunes Socialistes savaient bien que faute de programme, la candidate de Nicolas Sarkozy en Ile-de-France ne pouvait que se lancer dans la surenchère à droite avec des propositions aussi inappropriées qu’irréalistes et dangereuses.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.