Réussir la COP 21 !

Déclaration des Jeunes Socialistes adoptée à l’unanimité du Congrès.

Aujourd’hui s’ouvre, dans notre pays, la 21ème Conférence des Nations-Unies sur le climat. Plus qu’une grande messe des chefs d’État, notre génération a rendez-vous avec l’Histoire. 

Depuis plusieurs mois, les Jeunes Socialistes travaillent, aux côtés des associations mobilisées, à démontrer la nécessité d’un accord contraignant limitant le réchauffement climatique à deux degrés maximum à l’horizon 2050. Au-delà de cette limite, il est à craindre des effets d’emballement et des impacts irréversibles et imprévisibles pour l’humanité selon les experts du GIEC. Les Jeunes Socialistes militent auprès des jeunes et de nos représentant-e-s, pour la réussite de ce sommet. 

En premier ressort, il est à saluer l’implication de la France dans la réussite de cet événement déterminant. L’année 2015 a été ponctuée de nombreux déplacements à l’étranger pour obtenir des objectifs d’Etats qui ne s’étaient jamais engagés auparavant, à l’image de la Chine et des Etats-Unis. Pourtant, à ce jour, la compilation des engagements de l’ensemble des États reste insuffisante. En effet, celle-ci mènerait à +2,7°C d’augmentation, ce qui compromettrait entièrement notre futur. 

Ce sommet incarne un nouvel espoir. Aux côtés des États, c’est la société internationale toute entière qui prépare actuellement ce rendez-vous. La mobilisation commune des territoires, des entreprises, des associations et des syndicats est inédite. Dans ce mouvement s’est renforcée la critique du système actuel, d’accumulation des biens matériels, d’exploitation sans relâche des ressources et des individus. Un système basé sur l’épuisement des énergies fossiles et creusant sans cesse les inégalités entre les Etats et en leur sein. 

C’est pourquoi la COP 21 est l’opportunité d’engager un nouveau logiciel de production, de consommation, de partage des richesses et des ressources. Un nouveau modèle qui met à profit  les progrès technologiques, les avancées sur les énergies renouvelable au service du l’humain, de son environnement et du progrès social. Aussi, elle doit être le moment d’impulser davantage de démocratie dans les sommets internationaux. La justice climatique nécessite des mesures de solidarité internationale inédites.

La Conférence climat doit être une réussite, concrétisée a minima par :
- un accord contraignant pour limiter le réchauffement climatique à deux degrés ;
- 100 milliards par an dans le Fonds vert pour garantir la solidarité ;
- la mise en place d’une Organisation mondiale de l’environnement ;
- la reconnaissance du statut de réfugié climatique, qui concernera entre 200 millions et 1 milliards de personnes en 2050 ; 

Notre génération est prête. Prête à inventer le monde de demain, elle y aspire et y participe déjà en inventant des modèles alternatifs au quotidien, à l’échelle d’un quartier, d’une coopérative, d’un fab lab, d’un collège, d’une région, d’un continent. Les réponses existent, et ne demandent qu’à être généralisées. Nous sommes la génération COP 21. Nous voulons être celle qui sort du tout pétrole, du charbon et de la surexploitation des énergies fossiles. Nous voulons être la génération qui sauve la planète, et nous garantit un avenir. 

Nous n’avons plus le temps d’attendre. 

 

Retrouvez le kit militant : “Cap sur la COP 21″ 

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.