Avec François Hollande pour un “accord universel, différencié et contraignant” ‪#‎COP21‬

Nous soutenons la détermination du Président de la République pour un accord “universel, différencié et contraignant” permettant de limiter le réchauffement climatique à 2 degrés voire 1,5 degré, rappelé à l’occasion du discours d’ouverture de la Conférence climat – COP 21 ce matin.

Nous sommes fier-e-s de l’implication de la France et du gouvernement dans la réussite de cet événement. Ce volontarisme vient rompre avec la vision passéiste de la droite et de Sarkozy, qui avait déclaré en 2010 que “l’environnement, ça commence à bien faire”.

Pourtant, la situation est dramatique : “2015 a été l’année de tous les records : record de température, record de concentration de CO2 dans l’atmosphère, record du nombre d’évènements climatiques extrêmes, sécheresse, inondations, cyclones, fonte des glaces et acidification des océans” comme l’a rappelé le Président de la République.

De même, “les bons sentiments, les déclarations d’intentions ne suffiront pas. Nous sommes au bord d’un point de rupture”. C’est pourquoi, depuis plus de deux ans, autour de débats et de formations, les mobilisations citoyennes et du collectif “Génération climat”, nous sommes mobilisés pour la réussite de ce rendez-vous déterminant pour l’avenir de la planète et de notre avenir.

Comme l’a déclaré François Hollande, nous devons apporter “au défi climatique une réponse solidaire”, de justice climatique, afin de soutenir les pays les plus vulnérables. Cette solidarité doit s’incarner par un Fonds vert de 100 milliards de dollars, pour dégager des financements pour favoriser les transferts de technologie et l’adaptation aux impacts climatiques.

Le Président de la République a insisté pour que la COP 21 soit le point de départ d’un changement de modèle. Pour nous, cela nécessite de remettre en cause les dogmes de la croissance, de la réduction des déficits, de la marchandisation des biens communs et du libre-échange. Ce modèle écosocialiste ne saurait être compatible avec le Traité transatlantique – TAFTA, qui menace la démocratie et les acquis sociaux et environnementaux.

Nous resterons vigilants sur le contenu des négociations et rappelons que la société civile et les citoyen-ne-s doivent être partie prenante de ce rendez-vous historique.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.