Suppression du tiers payant généralisé au Sénat : être républicain c’est défendre l’égalité d’accès aux soins pour tous !

Les Jeunes Socialistes dénoncent la suppression de la généralisation du tiers-payant, mesure emblématique du projet de « loi santé », par la majorité de droite lors de son examen au Sénat. Ce faisant, cette droite conservatrice allergique à toute mesure allant dans le sens de l’égalité, de la solidarité et du progrès social, nous démontre qu’elle n’a de républicaine que le nom.

Promesse de campagne du candidat François Hollande, les Jeunes Socialistes rappellent leur attachement à cette mesure de justice sociale qui permettra de faire du droit à la santé, constitutionnellement garanti par le préambule de 1946, une réalité pour l’ensemble de nos concitoyens.

Alors que 26 % des Français déclarent renoncer au moins une fois par an à se soigner, la généralisation d’un tel dispositif est nécessaire et constitue une avancée majeure de notre modèle de sécurité sociale, dont nous célébrons cette année les 70 ans.

Par ailleurs, lorsque que 33% des jeunes renoncent à se soigner faute de moyens financiers, la généralisation du tiers-payant constitue également une mesure majeure de la « priorité jeunesse », arrêtée par le Président de la République.

Aussi, les Jeunes Socialistes seront vigilants à ce que ce dispositif soit réintégré lors de l’examen du texte en commission mixte paritaire ou en nouvelle lecture à l’Assemblée Nationale, comme l’a confirmé la ministre de la santé.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.