Projet de loi de finances 2016 : les Jeunes Socialistes soutiennent la taxation des transactions les plus spéculatives

À l’occasion du débat en séance du Projet de loi de finances pour l’année 2016, les Jeunes Socialistes soutiennent les amendements déposés par de nombreux parlementaires pour renforcer l’engagement de la France dans la lutte contre la spéculation financière en faveur de la solidarité internationale. Cette extension permettrait d’augmenter les ressources allouées à l’aide au développement dont le budget ne cesse de baisser depuis cinq ans.

La taxe sur les transactions financières (TTF) est un levier essentiel pour dégager des ressources supplémentaires pour lutter contre l’extrême pauvreté et le changement climatique, tout en luttant contre les opérations les plus spéculatives, notamment le Trading à Haute Fréquence.

C’est pourquoi les Jeunes Socialistes soutiennent l’extension de la Taxe sur les Transactions Financières aux opérations intra-journalières, (amendements I-422 et I-230 adoptés par la Commission des finances de l’Assemblée nationale et la Commission du développement durable), afin de réguler des opérations fortement spéculatives et de dégager des recettes supplémentaires pour la solidarité internationale.

À moins de 50 jours de la Conférence climat (COP21), l’adoption de ces amendements permettrait d’honorer les engagements de la France en matière de solidarité internationale et de lutte contre le changement climatique.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.