Les Jeunes Socialistes solidaires du peuple du Burkina Faso

Aux côtés de leurs camarades burkinabè, les Jeunes Socialistes dénoncent le coup d’État des soldats du régiment de sécurité présidentielle (RSP) proches de l’ancien Président Blaise Compaoré, contre le gouvernement de transition.

Les tirs contre la population, les violences, les prises d’otages de ministres et du Président Kafando, doivent cesser. De la même façon, la suspension de l’information et la censure actuelle des médias nationaux par les militaires est inacceptable.

Les Jeunes Socialistes expriment leur solidarité envers les camarades, la jeunesse et le peuple burkinabè. Adama Congo, Président du MJS Burkina, était l’invité des Jeunes Socialistes aux Universités d’été de La Rochelle pour échanger sur la situation et sur les combats qu’il reste à mener.

À un mois d’une élection cruciale, les Jeunes Socialistes soutiennent les citoyen-n-es de la Place de la Révolution qui défendent les institutions de la République et les acquis démocratiques aujourd’hui menacés.

Face à cela, les Jeunes Socialistes réaffirment leur soutien à ce que le gouvernement de transition puisse continuer son travail de préparation d’élections libres, justes et crédibles le 11 octobre. Les Jeunes Socialistes saluent la condamnation par le Président de la République, François Hollande, de ce coup d’État. La diplomatie française doit en effet venir en aide à celles et ceux qui se battent pour la démocratie.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.