Publication du livre collaboratif « Priorité Jeunesse : le bilan et les propositions des Jeunes Socialistes »

Après 3 années de gauche au pouvoir, les Jeunes Socialistes tirent un portrait de la jeunesse et dressent un bilan de l’action de la gauche pour tracer de nouvelles perspectives dans un ouvrage publié aux Éditions Les Petits Matins, intitulé « Priorité Jeunesse : le bilan et les propositions des Jeunes Socialistes ».

Ce livre est un remède contre les préjugés et le simplisme à l’égard des jeunes souvent assimilés à des hyperconsommateurs, assistés, fainéants, ultra-connectés, pourris-gâtés… Autour de 10 thèmes, les Jeunes Socialistes rappellent que les jeunes subissent directement la précarité, l’explosion du prix des loyers, les salaires qui stagnent et qu’ils n’ont pas accès aux minimas sociaux avant 25 ans.

Pour les deux ans qui restent, et au-delà, les Jeunes Socialistes regorgent d’idées : une refonte du système d’aides sociales vers une allocation universelle et individualisée, la réduction du temps de travail, l’augmentation du salaire minimum, des mesures comme l’attestation de contrôle d’identité et le droit de vote des étrangers pour agir contre les discriminations, la VIème République, ou encore l’encadrement des salaires. Plus que jamais, la gauche doit également mettre fin aux injustices de l’héritage et de la rente, faire de la redistribution des richesses et de l’école des vecteurs d’égalité et d’autonomie.

Cela nécessite de rompre avec une politique de réduction du déficit, d’exonérations de cotisations sociales ou patronales, et engager les investissements vers ce qui crée de l’emploi et du progrès comme la transition écologique. Cela nécessite également d’aller au bout de réformes inachevées, comme l’encadrement des loyers dans toutes les agglomérations, le doublement du nombre d’emplois d’avenir, la prime d’activité pour tous les jeunes salariés.

Comme le dit Laura Slimani, Présidente des Jeunes Socialistes, dans la préface, « Si nous avons pleinement conscience de toutes les avancées et conquêtes obtenues depuis 2012, dont l’importance est encore plus forte quand on se rappelle ce qu’est le projet de la droite, nous ne pouvons pas ignorer les déceptions qui nous ont aussi frappées. Un ensemble de bonnes réformes ne résultent pas forcément dans une grande transformation ». L’impatience des Jeunes Socialistes par rapport à la gauche, c’est sur le manque d’un projet collectif qui pousse à bousculer les conservatismes et les habitudes, qui emmène la société et inspire les jeunes pour construire la France de demain.

« Je ne veux être jugé que sur un seul objectif : est-ce que les jeunes vivront mieux en 2017 qu’en 2012 ? » François Hollande, discours du Bourget. S’il fallait rappeler les mesures nécessaires pour changer la vie des jeunes, c’est chose faite. Maintenant, la suite !

« Priorité jeunesse : Le bilan et les propositions des Jeunes Socialistes »
Éditions Les Petits Matins
ISBN : 978-2-36383-171-2
Prix : 5 euros

Où le trouver ? En librairie dès janvier 2016 ou en envoyant un chèque de 5€ à l’adresse suivante :
MJS – Mouvement des Jeunes Socialistes
10, rue de Solférino
75007 Paris

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.