TAFTA : pour les Jeunes Socialistes, c’est toujours Non !

TAFTA : pour les Jeunes Socialistes, c’est toujours Non !

Les Jeunes Socialistes regrettent le contenu de la résolution sur le Traité transatlantique votée par les eurodéputés mercredi, qui accepte que des multinationales puissent remettre en cause des lois votées démocratiquement. Les Jeunes Socialistes sont fiers qu’un certain nombre de député-e-s européens, dont la délégation socialiste française, se soient opposés à cette résolution.

Les Jeunes Socialistes dénoncent le poids des lobbies industriels et financiers dans ces négociations ainsi que les manoeuvres au Parlement européen pour édulcorer l’opposition des sociaux-démocrates aux ISDS (tribunaux d’arbitrage privé). C’est pourquoi, il est primordial que les chefs d’États européens maintiennent la pression contre les ISDS.

Le texte entérine le principe d’harmonisation des normes, présentant ainsi des risques pour l’agriculture paysanne et une alimentation de qualité. Cette résolution en appelle également à la libéralisation des services financiers et des échanges d’énergies fossiles, à l’heure pourtant du dérèglement climatique et de la préparation de la Conférence climat de Paris.

Depuis plus d’un an, les Jeunes Socialistes français et européens sont mobilisés pour l’arrêt des négociations avec la campagne “Stop TAFTA : notre avenir, ton choix”. Plus de 2,3 millions de citoyens européens ont d’ores et déjà signé l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE) auto-organisée en ce sens. Des mouvements d’opposition émergent en Europe de l’Est, et les campagnes allemande, autrichienne, belge ou britannique continuent de monter en puissance. Les Jeunes Socialistes appellent les sociaux démocrates européens à être aux côtés de la société civile mobilisée.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.