Droit des étrangers : accordons la nationalité par voie simplifiée aux enfants ayant grandi en France

Les Jeunes Socialistes appellent les députés à soutenir l’amendement déposé par Marie-Anne CHAPDELAINE et le Groupe socialiste, républicain et citoyen, qui vise à accorder la nationalité par voie simplifiée aux enfants ayant grandi en France, à l’occasion de l’étude du Projet de Loi sur le droit des étrangers à l’Assemblée Nationale.

Il arrive que des enfants nés à l’étranger arrivent en bas âge sur le sol français avec leurs parents. Leurs frères et sœurs, nés en France, pourront bénéficier de la nationalité française par le droit du sol en en faisant la demande avant 18 ans, ou automatiquement à leur majorité, sauf s’ils s’y opposent.

En revanche, à leur majorité, les enfants nés à l’étranger ne bénéficieront pas de la procédure du droit du sol pour acquérir la nationalité. Alors que tout les rattache à la France, ils connaitront le même processus de naturalisation que ceux arrivés sur le territoire français bien plus tard. La procédure de naturalisation est un véritable parcours du combattant que l’on impose à des enfants qui ont fréquenté les bancs de l’école de la République, dès le plus jeune âge.

Cette mesure est cohérente avec la politique actuelle du gouvernement, qui consiste à favoriser les naturalisations et les régularisations. À portée immédiate et concrète, elle serait également symbolique au vu des attentes importantes et restées insatisfaites sur la lutte contre les discriminations et pour l’égalité.

Les Jeunes Socialistes sont fiers que notre nationalité attire, et nous voulons que tous ceux qui se retrouvent dans ses valeurs puissent l’acquérir et servir notre pays.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.