Multiples et indivisibles : la fierté pour de nouveaux progrès !

Le 28 juin 1969 la police new-yorkaise a effectué un raid dans le StoneWall Inn au Greenwich Village. Ce bar était un lieu très fréquenté des gays, lesbiennes et trans. Par la suite des émeutes ont eu lieu pour protester contre les violences policières à l’encontre de cette communauté.

Dans les mois qui ont suivi se sont constituées des organisations militantes LGBT avec des journaux et animées par des activistes dans la lignée des mouvements pacifistes et pour les droits civiques des années 60. Le 28 juin 1970 les premières Gay Pride ont lieues à New York et Los Angeles pour commémorer les émeutes de Stonewall. À l’époque la société américaine est homophobe et la question de la visibilité des homos et des trans par des lieux de sociabilité tels que les bars et les commerces sont des actes militants.

C’est donc avec fierté que les Jeunes Socialistes accueillent la décision de la Cour Suprême des États-Unis de légaliser l’égalité dans le mariage le 26 juin 2015. Le chemin parcouru n’est pas fini car 77 États pénalisent encore l’homosexualité dans le monde.

“Multiples et indivisibles” c’est le mot d’ordre de la marche des Fiertés de cette année en France, car tous les combats LGBTQIA méritent d’être menés au-delà de l’obtention du mariage pour tous en 2013 dont les Jeunes Socialistes se félicitent. Indivisibles car c’est tous ensembles, pour la liberté de tou.te.s de choisir son identité, son genre et son orientation sexuelle, pour l’égalité des droits et pour la fraternité. Les marches des fiertés transgressent volontairement les codes de la société de manière festive pour lutter contre les stigmates et libérer la société des carcans qu’elle impose.

En France, les Jeunes socialistes réclament ainsi aux côtés des associations LGBTI l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, la liberté du choix de son genre dans l’état civil sans parcours médical et l’arrêt des violences envers les intersexes à leur naissance.

C’est dans une lutte festive, globale, pour la liberté et l’égalité, que se retrouvent les Jeunes Socialistes ce samedi à Paris et dans toutes les autres villes de France en juin et juillet.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.