Enseignement supérieur agricole : des bourses versées mensuellement dès la rentrée 2015

Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, a annoncé le 20 mai 2015 une amélioration des conditions de versement et démarches d’attribution des bourses pour les étudiants de l’enseignement supérieur agricole.

Jusqu’à aujourd’hui, les étudiants en formation supérieure agricole subissaient la gestion indépendante du Ministère de l’agriculture qui déléguait directement aux établissements le soin de collecter les dossiers de bourses et de réaliser le versement aux étudiants. Les démarches prenaient un temps considérable, les étudiants recevaient les notifications de bourse au mois d’octobre, et le premier versement n’intervenait qu’au mois de novembre. Cette situation était d’autant plus précaire que les versements étaient trimestriels (novembre, janvier et avril) et non mensuels. Cette situation encourageait donc les étudiants à contracter des emprunts pour vivre le temps que leurs bourses leurs soient réellement versées.

Dès septembre 2015, les étudiants boursiers des filières agricoles du supérieur vivront un vrai changement. Le dossier numérique social étudiant leur permettra de connaitre beaucoup plus tôt leur droits aux bourses sur critères sociaux. Désormais versées mensuellement par les CROUS (Centre Régionaux des Œuvres Universitaires et Scolaires), les étudiants les recevront dès le premier mois de leur formation, et non plus en décalage comme c’était précédemment le cas.

Après le vote de la Loi d’avenir agricole en 2014, contenant la sécurisation des parcours des jeunes en formation et le soutien au développement de la diversité des cultures, cet accès facilité aux bourses constitue une étape importante dans l’amélioration des conditions de vie des étudiants dans les formations supérieures agricoles. Doter la France de filières agricoles d’excellence reste le préalable à des productions de qualité permettant aux consommateurs de faire des choix alimentaires et sanitaires.

Les Jeunes Socialistes appellent maintenant le gouvernement à compléter l’action menée depuis 2012 pour soutenir l’accès au supérieur et promouvoir l’agroécologie et l’agriculture paysanne. A l’approche de la COP21 de Paris, la France doit faire le choix d’une production agricole durable et riche en emploi et d’un développement équilibré de tous les territoires. Les Jeunes Socialistes rappellent enfin que seule une augmentation réelle des bourses, concernant actuellement 1 étudiants sur 3 recevant le plus souvent moins de 200 euros par mois, permettra d’atteindre 50% d’une classe d’âge diplômée du supérieur.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.