Prime d’activité : les jeunes enfin dans le droit commun

Les Jeunes Socialistes renouvellent leur satisfaction suite à la présentation en Conseil des ministres de la « Prime d’activité », ouverte aux jeunes de 18 à 25 ans. Alors que certains estiment que le rétablissement du service militaire répond aux besoins des jeunes, la gauche fait le choix de l’égalité et du droit commun.

Ce dispositif permettra de mettre fin à une discrimination d’Etat à l’âge, jusqu’alors exclus du RSA-activité, alors même qu’ils sont les premiers touchés par les bas salaires et les contrats précaires.

Les Jeunes Socialistes travailleront, auprès des Députés, à ce que les apprentis, les étudiants salariés et les stagiaires puissent également bénéficier de ce dispositif. Pour les plus d’un million de jeunes potentiellement concernés, ce gain de pouvoir d’achat d’une centaine d’euros par mois représentera la possibilité d’aller chez le spécialiste, de manger mieux, ou même de mettre de côté pour financer des projets futurs.

Les Jeunes Socialistes demandent également que ce dispositif soit versé de manière automatique pour limiter le non recours. En conséquence, ils souhaitent que le budget alloué à la Prime d’activité soit conséquent pour s’adapter à la hausse du nombre de bénéficiaires.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.