La passivité face aux morts en Méditerranée doit cesser

Les Jeunes Socialistes font part de leur indignation suite au nouveau naufrage qui a coûté la vie à 700 personnes au large des côtes Lybiennes. Depuis le début de l’année, ce sont près de 2000 personnes qui sont mortes en tentant de rejoindre les côtes de l’Europe.

L’Union européenne, en choisissant de remplacer le programme “Mare nostrum” par “Triton” porte une part de responsabilité dans ce drame. Ce programme qui se focalise sur la sécurité des côtes doit être remplacé par un programme de sauvetage en mer. Croire que des systèmes de simple surveillance des côtes arrêteront l’immigration est une absurdité, cela ne fait qu’augmenter le nombre de morts.

En effet, des dizaines de milliers de femmes, d’hommes et d’enfants quittent chaque année leur pays au péril de leur vie pour fuir les guerres et la misère.

Les Jeunes Socialistes souhaitent donc que les possibilités légales d’arriver en Europe pour les migrants soient élargies, et la mise en place d’un système d’accueil des migrants basé sur la solidarité entre les Etats.

Les Jeunes Socialistes continueront à mener campagne pour déconstruire les préjugés liés à l’immigration et démontrer qu’une politique migratoire de gauche est possible et indispensable en France et en Europe.

Pour plus d’informations sur nos propositions en matière de politique migratoire et d’asile, découvrez notre dossier « Immigration, Asile, Intégration » adopté en Juin 2014.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.