Fiche action : « Carte d’identité »

Description du concept :

Dénonciation du discours de droite extrême/ extrême droite visant à opérer une discrimination envers les immigrés et étrangers
Apport d’un discours de gauche sur l’immigration : notre pays est une terre d’accueil historique, les valeurs de notre République sont tournées vers le partage et l’ouverture.
Affirmation de l’indivisibilité de la population Française.

Organisation pratique :

  • Matériel à prévoir : stylos/feutres de plusieurs couleurs
  • Définition du lieu de l’action : l’idéal étant une grande place publique
  • Définition d’un objectif de nombre de contacts
  • Préparation du communiqué de presse
  • Préparation de la carte d’identité :
    – Imprimer en plusieurs parties sur feuilles A4 (mettre le doc en PDF – conversion possible sur un site internet en ligne – puis imprimer en utilisant les réglages
    Affiche > Echelle de la mozaique). Coller sur un carton de taille adéquate.
    – Changer les numéros de la carte d’identité et toute autre information sur le propriétaire.
  • La photo de la carte d’identité doit être composée de plusieurs visages différents.

L’action :

Interpellation des passants par la diffusion du tract de la campagne « Le Vrai/Faux de l’immigration », leur faire signer la carte d’identité, prise de photo et diffusion instantanée sur les réseaux sociaux.

Si possible : prise de photo avec un appareil polaroid, à fixer sur la carte d’identité.

L’exemple de l’Hérault : mot de l’animateur fédéral

« Le mercredi 25 février, nous étions une dizaine de Jeunes Socialistes de l’Hérault à Béziers sur les allées Paul Riquet pour lancer la campagne nationale sur l’immigration.

Nous avons lancé cette campagne de manière originale : depuis plusieurs jours nous avions en tête de créer une carte d’identité Française géante avec en photo un mélange de visages de différentes origines, et de faire signer cette carte par tous ceux qui souhaitent mettre fin aux amalgames. En effet nous avons voulu répondre aux réactionnaires de droite et d’extrême droite qui en font leur jeu à des fins électorales et accentuent les tensions sociales.

Nous avons ainsi pu récolter plus d’une soixantaine de signatures, avec des noms et prénoms démontrant que nous avons tous des origines différentes. Les gens étaient très réceptifs à cette démarche, car la carte géante attirait l’œil et intriguait, et ils nous ont pour la plupart félicité d’organiser un tel événement particulièrement à Béziers, ville avec un maire d’extrême droite qui depuis son élection ne cesse de faire parler de lui. C’était aussi le moyen de nous opposer à ses idées nauséabondes comme lorsqu’il a fait un lien sordide entre les jeunes des quartiers populaires de Béziers et les attentats du 7 janvier.

Suite à cette action, les journaux le Midi Libre et l’Hérault du Jour on écrit chacun un article positif sur le bien fondé et l’aspect symbolique de notre investissement. »

Jonathan Bulit, Animateur fédéral de l’Hérault

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.