Pierre Guichard, candidat en Ardeche

À l’occasion des élections départementales, les Jeunes Socialistes vous proposent de découvrir quelques uns des jeunes candidats socialistes. Aujourd’hui, nous faisons le portrait de Pierre GUICHARD âgé de 22 ans et candidat  sur le canton de Tournon-sur-Rhône en Ardèche.

 

  • Ton engagement en quelques mots …. 

Intéressé depuis très longtemps par les sujets d’actualité et par la chose publique, je me suis logiquement engagé en politique en 2012. Cette année là, j’ai fait campagne pour une vision neuve à l’échelle nationale, pour une nouvelle politique tournée vers l’égalité et la justice sociale. En 2014, à l’occasion des élections municipales, j’ai été amené à défendre personnellement une nouvelle vision pour ma commune. Et, en 2015, dans une certaine continuité, j’ai décidé d’être candidat aux élections départementales pour mettre en avant mes convictions et défendre une politique départementale qui place la solidarité au premier plan de son action.

 

  • Comment vas-tu convaincre pendant la campagne ?  

Mon souhait dans cette campagne est de rencontrer le maximum d’ardéchoises et d’ardéchois, notamment pour leur expliquer ou leur rappeler le rôle du Département, ses capacités réelles, cela afin d’éviter toute emprise populiste ou démagogue à leur encontre.

Aussi, convaincre ceux de ma génération et les jeunes plus largement constitue un autre objectif de premier ordre. L’enjeu est d’autant plus grand que tout ce qui a été mis en place par la majorité départementale de gauche en ce qui concerne l’insertion des jeunes dans le marché de l’emploi ou bien le soutien pour la création d’entreprises innovantes pourrait être rapidement mise à mal. Pour cela, nous tenons à être très présents sur les réseaux sociaux mais aussi, avec le concours de l’ensemble des Jeunes Socialistes, devant les lycées du canton.

 

  • Quelle proposition concrète veux-tu mettre en œuvre dans ton département ? 

En plus du développement des dispositifs d’accompagnement des personnes en difficulté (en lien avec la vieillesse ou le handicap, précarité sociale, etc.), elles sont nombreuses celles que je voudrais mettre en avant…  Pour n’en citer que quelques unes : il y a le déploiement de la fibre dans toutes les communes du département, un outil de communication éminemment important pour désenclaver certains territoires et dynamiser notre économie ; le renforcement de l’aide aux associations culturelles dont le rôle pour l’animation et le développement du Département est fondamental ; ou bien encore l’ambition de construire un collège par an pour offrir aux jeunes ardéchoises et ardéchois les meilleures conditions d’apprentissage.

 

  • Ton département dans 6 ans ? 

Mon département dans 6 ans, avec une majorité ancrée à gauche, je le vois toujours plus solidaire, toujours plus innovant, à l’image du processus initié en 1998. Je le vois comme une destination touristique de premier ordre, plus que jamais ouvert vers l’extérieur. Je le vois enfin comme un territoire qui offrira aux jeunes ardéchoises et ardéchois toutes les opportunités pour vivre pleinement leurs vies, dans la diversité de leurs parcours.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.