Mahaut Bertu, candidate à Nantes

À l’occasion des élections départementales, les Jeunes Socialistes vous proposent de découvrir quelques uns des jeunes candidats socialistes. Aujourd’hui, nous faisons le portrait de Mahaut BERTU âgée de 19 ans et candidate remplaçante sur le le canton Nantes Centre (Nantes 1) en Loire-Atlantique. 

  • Ton engagement en quelques mots …. 
J’ai rejoint le Mouvement des Jeunes Socialistes en 2012, après les élections présidentielles. Au sein de cette organisation, j’ai pu débattre, échanger avec des militants passionnés et apprendre énormément. Depuis fin 2014, j’ai pris de nouvelles responsabilités en devenant l’animatrice fédérale de Loire-Atlantique.
J’ai été candidate aux municipales de mars dernier à Nantes, et je suis candidate remplaçante sur mon canton pour les départementales. Je suis fière de ces opportunités, qui démontrent que la gauche sait faire confiance aux jeunes.
  • Comment vas-tu convaincre pendant la campagne ?  
Aller à la rencontre des habitants en porte à porte, en sortie d’école, sur les marchés, aux arrêts de tramway, en réunion publique, tout cela nous permet d’être à l’écoute des attentes des habitants et de répondre à leurs questions.
Mon canton, j’y habite depuis que je suis enfant : les problématiques soulevées par nos concitoyens ne me sont pas inconnues. C’est aussi parce que nous sommes des acteurs engagés sur nos quartiers respectifs, et que nous démontrons au quotidien que nous nous engageons pour le collectif, que nous allons convaincre.
  • Quelle proposition concrète veux-tu mettre en œuvre dans ton département ? 

Avec les Jeunes Socialistes de Loire-Atlantique, nous avons créé un projet comprenant 21 propositions très concrètes, qui sont disponibles sur notre site internet.
L’une d’entre elles est la formation des collégiens aux gestes de premiers secours, un brevet citoyen qui doit être accessible à tous les jeunes. Cette proposition fait partie de celles qui ont été incorporées dans le projet départemental de la gauche et dont nous sommes le plus fiers.

  • Ton département dans 6 ans ? 
Toujours à gauche, évidemment. Mon département dans 6 ans, il favorise le circuit court et l’agriculture biologique locale pour les cantines des collèges, il soutien la création de nouvelles solutions d’accueil pour les personnes âgées, il continue de développer le réseau de transport départemental, il aide les élèves de troisième à trouver des stages professionnels intéressants et aiguise leur esprit citoyen  -gestes de premiers secours, sécurité routière, formation des délégués…
Bref, dans 6 ans, la gauche de Loire-Atlantique aura poursuivi son action pour un département où il fait bon vivre.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.