La droite réactionnaire n’a-t-elle rien d’autre à faire que de s’occuper du corps des femmes ?

Les Jeunes Socialistes constatent une nouvelle fois que la droite réactionnaire remet en cause le droit des femmes à disposer librement de leur corps, dans le cadre du débat sur la loi santé.

En déposant deux amendements (n°952 et n°1921) visant à supprimer la possibilité pour un infirmier scolaire d’administrer une contraception d’urgence aux élèves, ces députés font une fois de plus preuve d’une obsession réactionnaire lamentable.

Le Front national souhaite aussi, à travers un amendement d’un autre temps (n°1302) la promotion des “méthodes naturelles et l’éducation sexuelle prônant la fidélité” face à la contraception médicale. Cette méthode est bien évidemment inefficace et vise à induire en erreur les femmes en les laissant penser qu’elle fonctionne.

Les Jeunes Socialistes réaffirment leur soutien à la loi santé. Depuis le début du quinquennat, la gauche au pouvoir agit pour les droits des femmes, avec le remboursement à 100% de l’IVG, l’accès gratuit à la contraception pour les mineures mais aussi avec la diversification du modèle contraceptif.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.