Eloise Venancio, candidate en Haute-Marne

À l’occasion des élections départementales, les Jeunes Socialistes vous proposent de découvrir quelques uns des jeunes candidats socialistes. Aujourd’hui, nous faisons le portrait de Eloise VENANCIO âgée de 26 ans et candidate sur le canton Chaumont 1 en Haute-Marne. 

  • Ton engagement en quelques mots …. 
Je me suis engagée en 2012, pendant la campagne des présidentielles. J’ai été fortement marquée par ces années de droite qui ont creusé encore plus le fossé social français. Très attachée au service public, notamment en matière de santé, j’ai toujours défendu son développement. Aujourd’hui mon engagement s’étend à tous les services de proximité qui peuvent changer la vie de la population. J’ai soif de changement car je ne me satisfais pas de la politique menée aujourd’hui sur certains points, et à différents niveaux. Pour moi quand on fait de la politique on a le devoir d’écouter les aspirations du mouvement social et devons être les portes-paroles de la population auprès des institutions et du législateur.
  • Comment vas-tu convaincre pendant la campagne ?  
A mon sens seule une véritable politique de gauche pourra convaincre, en effet dans un département ou la droite au pouvoir depuis plus de 10 ans, n’a rien fait pour enrayer la baisse de la population ou améliorer le quotidien de ces habitants, la population n’attend qu’une seule chose: une ligne politique qui fait passer l’intérêt et le bien être des habitants en premier. C’est parce qu’avec mon équipe nous avons choisi de construire notre programme avec la population, pour coller au plus près de leurs besoins, en allant le plus souvent possible à leur rencontre, que je pense que nous pourrons les convaincre qu’une politique de gauche est devenue une nécessité pour la Haute-Marne.
  • Quelle proposition concrète veux-tu mettre en œuvre dans ton département ? 

Les propositions auxquelles j’attache le plus d’importance sont celles qui peuvent améliorer le quotidien des haut-marnaises et des haut-marnais. En participant au financement du permis de conduire pour tout jeune qui s’engagera dans une association, nous pourrons aider les jeunes à acquérir de l’autonomie, tout en faisant l’expérience de l’engagement associatif. En augmentant les heures d’aides à domicile, en les ouvrant aux aides au ménage et à la vie sociale, pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées. Mais aussi en soutenant la production agricole par la création de groupements de commandes pour approvisionner les restaurations scolaires. Et bien évidemment par une ferme opposition à l’enfouissement des déchets nucléaires à Bure!

  • Ton département dans 6 ans ? 
Mon département dans 6 ans je le vois comme un département qui donne la priorité à une gestion équitable, mettant fin au système de privilèges en place, et qui prend des décisions plus justes, pour être au service de tous. Un département qui ne laisse personne au bord de la route, et qui met des moyens suffisants pour soutenir les plus fragiles et les plus démunis. Un département qui permet aux habitants de mieux vivre, en trouvant des emplois de qualité. Un département qui met tout en œuvre afin de garantir l’égalité d’accès aux soins et à la santé, et qui préserve la qualité de son environnement. Mais surtout un département qui est à l’écoute de ses habitants. Bref un département de gauche!

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.