Bérangère Givanovitch, candidate à Perpignan

À l’occasion des élections départementales, les Jeunes Socialistes vous proposent de découvrir quelques uns des jeunes candidats socialistes. Aujourd’hui, nous faisons le portrait de Bérangère GIVANOVITCH âgée de 22 ans et candidate  sur le canton de Perpignan 4 dans les Pyrénées-Orientales.

 

  • Ton engagement en quelques mots …. 
Je me suis engagée en politique il y a 5 ans. Bénévole au quotidien avec une volonté de bouleverser l’ordre établi. Toujours aller plus loin, toujours se battre pour l’égalité et contre les injustices. Je me suis aussi engagée pour montrer que cette génération dont je suis issue, et que l’on dit individualiste, fainéante et en perte de repères, est en réalité tellement riches de compétences, d’envies de partager et de servir.
  • Comment vas-tu convaincre pendant la campagne ?  
Mon énergie je la met au service de tous les habitants de mon territoire et de ce canton. Ce canton j’y ai grandi et j’y tiens ! C’est tous les jours sur le terrain, au contact des citoyens que nous voulons dire oui à une vision neuve. Cette vision c’est la politique que nous bâtirons avec les habitants pour le territoire. Nous avons besoin d’élus ancrés dans la réalité et qui soient des relais efficaces.
  • Quelle proposition concrète veux-tu mettre en œuvre dans ton département ? 
A tous les âges, jeunes et aînés, nous devons pouvoir vivre ensemble et assurer un avenir pour chacun. Cela passe par le renforcement des solidarités à tous âges de la vie. Nous voulons favoriser les projets d’entraide entre jeunes et séniors, défendre notre patrimoine, consolider les pépinières d’entreprises, soutenir le commerce de proximité, promouvoir un service public de l’enseignement secondaire et supérieur de l’excellence. En quelques mots nous devons incarner une politique proche de ses habitants tout au long des étapes de leur vie sans laisser personne sur le bord de la route.
  • Ton département dans 6 ans ? 
Nous faisons face à un véritable défi intèrgenerationnel et nous vivons une période charnière. La politique appartient à tous, nous sommes tous maîtres de notre avenir et chacun d’entre nous a la possibilité d’agir.
Dans 6 ans, je vois un département où il fait bon vivre. Depuis 1998, le Conseil Général n’a jamais cessé de mener une politique au service de son territoire et de ses habitants, il faut continuer.
Dans 6 ans je vois un territoire fier de son héritage et qui se projette constamment vers l’avenir.
Nous voulons un territoire emprunt de justice, d’égalité, de solidarité et de fraternité. Nous voulons une politique capable d’incarner les attentes de tous ses habitants.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.