Baptiste Ménard, candidat dans le Nord

À l’occasion des élections départementales, les Jeunes Socialistes vous proposent de découvrir quelques uns des jeunes candidats socialistes. Aujourd’hui, nous faisons le portrait de Baptiste MENARD  candidat sur le canton de Templeuve dans le Nord.

  • Ton engagement en quelques mots…

J’ai toujours été intéressé par le débat public, l’expression de la démocratie.. J’ai rejoint le Mjs à l’âge de 15 ans où j’ai pris plaisir à militer et participer à plusieurs campagnes électorales. L’accentuation des inégalités sociales du fait de la politique Sarkozy et la montée du FN ont été des accélérateurs pour moi !
Ma motivation trouve sa source dans la volonté de vivre dans une société plus juste et plus solidaire. Je sais que la politique peut changer la vie des citoyens lorsqu’elle est exercée avec volonté et intégrité ! C’est le sens de mon engagement.

Les élections départementales sont pour moi l’occasion de m’engager concrètement dans un canton difficile pour notre famille politique et de convaincre les citoyens du bien fondé de nos actions locales.
  • Comment vas-tu convaincre pendant la campagne ?

Je connais mon canton , le  territoire de ” la Pevele “, j’y habite depuis toujours et  j’y suis attaché, à force d’échanger avec les habitants j’en connais les forces et les faiblesses.
Alors comment convaincre ? En allant sur le terrain, à la rencontre des habitants grâce aux rencontres citoyennes que nous organisons mais également grâce aux porte à porte , aux quais de gares , aux marchés etc…
Je veux expliquer le rôle du département. je veux rappeler qu’il  agit tous les jours et à tous les âges de la vie, qu’il finance beaucoup d’infrastructures au sein de nos petites communes rurales même si certains maires oublient parfois de le préciser. Notre bilan est extrêmement positif et notre projet départemental est ambitieux, je veux donc les promouvoir.
Au fond l’enjeu de cette campagne c’est de convaincre que le département est important et qu’il faut se mobiliser pour cette élection.

Evidemment, je veux également adresser un message à la jeunesse, en lui disant que nous  les jeunes avons des choses à dire  et pouvons agir ; les jeunes ont toute leur place dans la vie politique de notre département, de notre pays.
  • Quelle proposition concrète veux-tu mettre en œuvre dans ton département ?

Mon canton est vaste et les problématiques de la population sont variées en fonction du secteur d’habitation. Si les questions de mobilité, de logement et de tourisme me paraissent importantes, je militerai plus particulièrement pour que le département encourage et accompagne la création de maisons de santé , de proximité et qui rassemblerait les différents acteurs médicaux.

Je me battrai également pour que la jeunesse demeure une priorité et que l’on mette en place de nouvelles politiques : mise en place d’aide pour l’obtention du BAFA, création de points rencontres jeunes , encouragement au service civique etc…
  • Ton département dans 6 ans ?

Si la majorité rassemblant les forces de gauche et de progrès est reconduite ce que je souhaite, dans 6  ans mon département je le vois plus juste, plus solidaire, plus durable, plus fort et plus citoyen.

Plus solidaire en développant les activités intergénérationnelles, plus solidaire en mettant du lien entre la solitude que vivent parfois nos ainés et le dynamisme des jeunes, plus solidaire enfin en développant des moyens de garde pour la petite enfance
Plus durable, en favorisant les circuits courts et la filière biologique, en développant les aires et le principe du co-voiturage…
Plus juste, en favorisant l’accès aux soins, en favorisant l’inclusion des personnes en situation de handicap, en consolidant les politiques du Vivre Ensemble.
Plus citoyen : car avec ma binôme Corinne Oberlé, nous estimons que le mandat de Conseiller Départemental est fondamental pour le territoire et qu’il nécessite une grande disponibilité c’est pourquoi nous prenons l’engagement en cas de victoire de n’exercer que ce mandat ; plus citoyen également car nous mettrons en place des outils de démocratie participative ( Mise en place d’un Conseil Cantonal de Concertation, Mise en place de permanences dans les mairies et réunions d’informations et de débats sur les politiques départementales menées).

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.