Le service civique universel, l’indispensable clarification

Les Jeunes Socialistes sont rassurés d’avoir entendu le Président de la République réaffirmer le caractère non obligatoire du service civique, lors de sa conférence de presse.

Les Jeunes Socialistes se sont opposés au service national obligatoire et non rémunéré, qui aurait été non seulement une réponse inadéquate mais surtout d’une violence inouïe à l’égard des jeunes que l’on tient trop souvent responsables des maux de la société française.

Les Jeunes Socialistes soutiennent la proposition défendue par François Hollande depuis son élection, et réaffirmée ce matin : à partir de juin 2015, chaque jeune qui en fera la demande pourra avoir accès au service civique. Aujourd’hui seule 1 demande de service civique sur 5 est acceptée.

Les Jeunes Socialistes souhaitent que le gouvernement prenne d’autres engagements forts pour l’acte 2 de la Priorité jeunesse. Ils sont donc mal à l’aise avec le fait de présenter la Loi « Macron » comme répondant aux attentes des jeunes.

Au contraire, les Jeunes Socialistes attendent notamment la création de 150 000 emplois d’avenir supplémentaires dans la transition énergétique pour faire reculer le chômage des jeunes, l’augmentation des bourses et l’ouverture du RSA aux jeunes de moins de 25 ans pour aboutir à un parcours d’autonomie, et la mise en place d’une Attestation de Contrôle d’identité pour lutter contre les contrôles au faciès.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.