Jorma Accard, candidat à Caen

À l’occasion des élections départementales, les Jeunes Socialistes vous proposent de découvrir quelques uns des jeunes candidats socialistes. Aujourd’hui, nous faisons le portrait de Jorma ACCARD âgé de 25 ans et candidat titulaire dans le Calvados sur le canton Caen 1. 

  • Ton engagement en quelques mots…

J’ai rejoint en 2007 le Mouvement des Jeunes Socialistes, après avoir participé au mouvement contre le CPE et dans la perspective de l’élection présidentielle.  Je voulais porter plus haut la parole des jeunes et défendre les valeurs de justice, de progrès social et écologique. Je suis toujours un militant des Jeunes socialistes après avoir été Animateur fédéral du Calvados et Coordinateur régional de Basse-Normandie.

Aujourd’hui je suis vélotypiste, salarié d’une entreprise de sous-titrage pour les sourds et malentendants.

  • Comment vas-tu convaincre pendant la campagne ?

Cette élection appelle à une campagne de proximité. Le département, c’est la collectivité qui agit concrètement sur la vie quotidienne, du bas âge à l’accompagnement de nos aînés. Avec ma cotitulaire, Martine Denis, nous mettons en avant le renouvellement et le non-cumul des mandats et fonctions. Ni elle ni moi n’avons été élus auparavant et nous nous engageons à être conseillers départementaux à « 100% », ce qui doit nous permettre de conserver à côté une activité professionnelle, même à temps partiel, pour ne jamais être déconnectés de la vie de nos concitoyens.

  •  Quelle proposition concrète veux-tu mettre en oeuvre dans ton département ?

Une des priorités doit être la jeunesse. C’est pourquoi nous proposons la création d’un « Pass jeunes », qui doit permettre à tous les collégiens, via un accompagnement financier, d’accéder plus facilement à la culture, au sport et aux loisirs en général. Pour compléter, nous proposons également la création d’un ticket à 2 euros pour les bus interurbains, quelle que soit la longueur du trajet, pour faciliter la mobilité de toutes et tous.

  • Ton département dans 6 ans ?

Mon département, dans 6 ans, je le vois plus solidaire, innovant et lisible. Solidaire parce qu’il doit mieux faire le lien entre les générations, ne laisser personne au bord du chemin. Innovant il doit l’être justement dans l’accompagnement des personnes, les plus jeunes comme les plus âgées, celles en situation de handicap ou de grande précarité mais également dans des modes de transport partagés et plus propres par exemple. Enfin il doit être plus lisible, c’est pourquoi nous nous engageons à faire des comptes rendus annuels du mandat qui nous aura été confié ; avec Martine, nous tiendrons une permanence mensuelle dans chaque commune qui compose notre canton. Redonner confiance en nos élus, cela passe par nous, élus de terrain, qui devons être, comme le dit notre slogan, « Plus proches de vous ».

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.