Au FN, on peut faire l’apologie du terrorisme et être candidat aux élections départementales

Le Front national démontre encore aujourd’hui, avec l’investiture de Jacques Coutela comme candidat aux élections départementales, que son vrai visage reste le même, celui d’un parti d’extrême-droite.

En effet, Jacques Coutela avait fait en 2011 l’apologie d’Anders Breivik qui avait tué 77 jeunes militants de gauche en Norvège. Breivik leur reprochait leurs valeurs de fraternité et leur engagement pour le vivre ensemble, notamment avec les personnes étrangères. C’est cet individu que Jacques Coutela avait décrit en 2011 sur son blog comme une « icône », un « résistant » et le « premier défenseur de l’occident ».

Les Jeunes Socialistes rappellent que ce nouvel épisode fait suite à une longue série qui apporte chaque semaine son lot de déclarations racistes et d’appels à la haine de la part de candidats du parti de Marine Le Pen.

Les Jeunes Socialistes continueront leur combat pour démasquer le Front national qui joue de la désespérance et de la défiance démocratique, et se battront pour des départements de gauche partout en France.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.