Investir dans les universités, un impératif et une urgence

Les Jeunes Socialistes sont rassurés par les annonces du président de la République sur le rejet de l’amendement, voté en première lecture à l’assemblée nationale, diminuant de 70 millions d’euros le budget de l’enseignement supérieur. En confortant l’éducation nationale et l’enseignement supérieur comme premier poste de dépenses de l’Etat, la hausse des dépenses dans la formation témoigne de la volonté de faire de la jeunesse une priorité. Alors que nos universités rencontrent déjà des difficultés à boucler leur budget, il était impensable que les députés votent une diminution des dotations versées à celles-ci.

L’investissement dans le supérieur n’est pas une option, c’est un impératif et une urgence. Les Jeunes Socialistes l’ont rappelé en participant à l’appel unitaire du 11 décembre. Le financement du service public de l’enseignement supérieur est un investissement d’avenir qui contribuera à la compétitivité et à la réduction du chômage dans notre pays.

Pour réaliser la priorité jeunesse, soutenir l’innovation pédagogique et faire des campus durables et économes, une hausse constante des moyens du supérieur est une indispensable.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.