Les Jeunes Socialistes prennent de l’avance sur les combats du MEDEF

Les Jeunes Socialistes jugent ridicule la dernière sortie du président du MEDEF. Après le travail le dimanche, le gel des seuils sociaux et la remise en cause du droit d’information des salariés, Pierre GATTAZ souhaite voir la France sortir de la convention 158 de l’Organisation Internationale du Travail afin d’assouplir les conditions de licenciements.

Les Jeunes Socialistes rappellent qu’il est nécessaire, quand 7 fois sur 10 les prud’hommes donnent raison aux salariés, d’avoir des lois qui encadrent les licenciements. Les Jeunes Socialistes veulent contrairement à Pierre GATTAZ faire du CDI la norme et augmenter le salaire minimum.

Comme Pierre Gattaz ne semble plus avoir de limites, les Jeunes Socialistes ont pris de l’avance et ont déjà prévu les futurs combats du président du MEDEF : le retour du travail des enfants, la suppression du salaire minimum, la fin des reprises d’entreprises, la suppression des retraites, la fin du salaire…

À l’aide d’une série de cinq visuels, ils dénoncent les propos de Pierre GATTAZ et mettent en scène sa vision archaïque de la société.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.